Accueil Actu Belgique Faits divers

Six ans de prison requis pour un viol sur une fille de 11 ans

Le parquet de Namur a requis jeudi devant le tribunal correctionnel une peine de six ans de prison à l'encontre d'un prévenu devant répondre de préventions de viol et d'attentat à la pudeur.

Les faits ont été commis en décembre 2022, sur une jeune fille de 11 ans. Celle-ci était une amie de la fille du prévenu. Les deux mineures disent que ce dernier leur a administré une substance qui a provoqué chez elles une somnolence. C'est vers minuit que le prévenu aurait commis des attentats à la pudeur et un viol sur la jeune victime. Celle-ci a alors appelé un proche qui est venu la rechercher. Un urgentiste a confirmé le viol. La salive du prévenu a été retrouvée sur le corps de la victime et le sperme de cet homme a été retrouvé dans sa culotte.

Interrogé par le tribunal, l'homme nie avoir administré une quelconque substance et réfute la prévention de viol. Il affirme que l'enfant s'est déshabillée et que c'est à ce moment qu'il a commis des attentats à la pudeur sur elle.

Me Navez plaide une peine assortie d'un sursis probatoire pour celui qui a déjà réalisé neuf mois de détention préventive. L'avocat souligne que la victime n'a jamais été entendue dans le cadre de l'enquête et qu'un doute subsiste quant à l'administration d'une substance et au viol.

Le jugement est attendu le 21 décembre.

À la une

Sélectionné pour vous