Accueil Actu Belgique Famille Royale

Michel Vandenbosch raconte les débuts de Gaïa: une histoire marquée par le scandale des chimpanzés offerts au roi Baudouin

Le président de Gaïa, Michel Vandenbosch, était l'invité de Benjamin Maréchal, ce mercredi 15 mai, dans l'émission "Ils mériteraient d'être dans le journal" sur bel RTL. Il  revient sur les origines de l'association et son engagement précoce dans la lutte pour les droits des animaux. Une histoire marquée par le scandale des chimpanzés offerts au roi Baudouin dans les années 80.

L'association belge de défense des animaux, Gaïa, a été fondée dans un contexte marqué par un événement choquant : l'offrande de chimpanzés au roi Baudouin du Zaïre, l'actuelle république démocratique du Congo, dans les années 80. Michel Vandenbosch, président de Gaïa, explique : "C'était un scandale, ça a fait le tour du monde."

L'implication de Michel Vandenbosch dans la cause animale remonte à ses débuts, lorsqu'il a découvert l'affaire des chimpanzés dans le journal à 24 ans. Il se souvient : "Les deux chimpanzés étaient très jeunes, peut-être un an, un an et demi, et ils ont été transférés vers le palais royal". Ils seront finalement pris en charge par le zoo d'Anvers. 

Le président de Gaïa s'est retrouvé suite à cette affaire en conférence de presse internationale : "J'étais un jeune type et j'avais le soutien, notamment de Jane Goodall, la célèbre primatologue, et bien d'autres."

Suite à ce scandale, Vandenbosch a mené son tout premier combat, s'impliquant activement pour secourir les chimpanzés. Il se souvient : "C'était mon premier engagement sérieux pour la cause animale". Cet événement a marqué un tournant dans la vie de Michel Vandenbosch, le poussant à consacrer sa vie à la défense des animaux.

Retrouvez l'interview complète de Michel Vandenbosch dans l'émission "Ils mériteraient d'être dans le journal" sur RTL Play.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • " le scandale des chimpanzés offerts au roi Baudouin" On n'a pas fait mieux depuis : la Chine a offert des pandas à la belgique.

    roger rabbit
     Répondre