Accueil Actu Belgique Société

"Au-dessus de 80km/h, on conseille vraiment de quitter le camp": les scouts évacués à Bertogne peuvent regagner leur campement

Pas de gros dégâts après les intempéries de cette nuit. On dénombre environ 160 interventions liées à la pluie et au vent en province de Luxembourg. C'est la province la plus touchée. Un camp scout a dû être évacué par précaution à Bertogne.

La nuit a été relativement calme malgré l'alerte météo émise par l'Institut royal météorologique (IRM) hier. Plus d'une centaine d'interventions des pompiers ont été dénombrées à cause des intempéries. Mais pas de dégât majeur et pas de blessés.

Les pompiers du Brabant wallon ont été les plus sollicités, avec une cinquantaine d'appels pour des arbres arrachés ou couchés sur les routes. Mais c'est surtout la province de Luxembourg qui a été touchée avec 160 interventions au total. Elle était en alerte jaune aux orages ET aux fortes pluies. Un camp scout a dû être évacué par mesures de précaution.

On les a mis en sécurité

Environ 50 jeunes ont été mis à l'abri du côté de Bertogne, après que quelques enfants se soient montrés inquiets face aux intempéries et au vent qui s'engouffrait dans les tentes. "J'ai reçu un appel hier d'un camp en préparation où ils sont pour l'instant 54 personnes et ils attendent 150 jeunes pour vendredi, nous explique Jean-Marc Franco, bourgmestre de l'entité. C'était un appel quant à la tempête annoncée la nuit. Je me suis rendu sur place pour aller voir les tentes et chapiteaux. En effet, ce n'était pas sécurisant de rester là la nuit. On les a mis cette nuit en sécurité dans une maison de village et une salle de gymnastique."

Le bourgmestre nous informe qu'une réunion a eu lieu à 10h ce jeudi pour décider du maintien ou non du camp. "On va voir ce qui s'est passé sur le camp la nuit", dit-il. Et bonne nouvelle pour les scouts, les camps devraient finalement pouvoir se tenir dans les prochains jours. Ils ont reçu le feu vert des pompiers, mais sous certaines conditions : ils doivent notamment consolider les infrastructures et faire vérifier le groupe électrogène par un organisme pour des questions d'humidité. 

Quelques conseils

"Le premier conseil, c'est que normalement tous les chapiteaux et tentes qu'ils louent sont fournis avec une fiche technique. La première chose, c'est de respecter la fiche technique au niveau des arrimages, du sanglage, du montage... Ils peuvent toujours appeler les autorités locales et faire le 112 en cas de gros soucis", développe Marc Javaux, capitaine de la zone de secours Luxembourg. 

"De toute façon, au-dessus de 80 km/h, on conseille vraiment d'évacuer le camp. Les structures en général, au-dessus de 80 km/h, elles ne sont pas prévues résister à la force du vent", poursuit le capitaine de la zone de secours Luxembourg.

Dans les autres zones, les dégâts sont minimes. Les deux alertes jaunes aux orages et aux fortes pluies ont été levées à 9h.
 

À la une

Sélectionné pour vous