Accueil Actu Belgique Société

Présence de loups en Belgique: représentent-ils une menace?

Le Conseil des ministres de l'Agriculture et de la Pêche de l'Union européenne a demandé d'abaisser le niveau de protection dont bénéficient les loups dans l'UE, en raison du danger qu'ils représentent pour le bétail. Sont-ils réellement une menace en Belgique? Nous avons posé la question au SPW.

"La situation européenne est très hétérogène", avance Nicolas Yernaux, porte-parole du service public de Wallonie en référence au danger que représentent les loups. Il explique que certains pays "comme la France ou la Roumanie" qui font face à une pression bien différente de la nôtre. Concrètement, nous sommes, selon lui, plutôt bien lotis. "La pression est marginale chez nous", précise le porte-parole.

Il y a actuellement trois meutes de loups sur le territoire wallon et "des loups dispersants qui traversent le territoire de manière régulière". Les loups "dispersants" étant souvent des jeunes loups, ils manquent donc de repères et d'expériences de la chasse. "Ils peuvent faire beaucoup de dégâts dans les troupeaux", dit Nicolas Yernaux. Mais pas de quoi s'inquiéter: "On a un plan loup qui nous permet de déroger au statut de protection du loup. Dans les cas qu'on considère problématiques, on peut intervenir et abattre un loup."

Nicolas Yernaux insiste, ces situations sont de plus en plus rares en Wallonie grâce au travail effectué auprès des éleveurs: "En 2023, on a deux fois moins d'attaques, alors qu'on a trois fois plus de meutes."

En vertu de la directive européenne "Habitats" de 1992, la plupart des populations de loups en Europe bénéficient d'une "protection stricte", assortie de possibilités de dérogations. La Commission propose de passer au statut de simple protection, plus souple et permettant d'éliminer plus facilement les loups considérés trop nombreux dans certaines régions. Cette proposition doit être approuvée par le conseil Environnement. Le conseil "Agrifish" demande à être consulté.

On l'a compris, pour le SPW, ce n'est pas indispensable en Wallonie. 

À la une

Sélectionné pour vous