Accueil Actu Belgique

Trois conseils pour "se donner de la force" et bien réussir son blocus avant les examens

À peine Noël terminé, les étudiants du supérieur démarrent leur blocus. Deux semaines d'études intensives avant les examens. Comment mettre toutes les chances de son côté pour une session? A Louvain-la-Neuve, les révisions s'organisent aussi dans l'université.

1 L'entraide 

Loin des festivités de fin d’année, le silence concentré d’un auditoire. À Louvain-la-Neuve, les étudiants se retrouvent à l’université pour leur blocus. "Ca donne beaucoup plus de motivation que d’étudier seul chez soi", indique une étudiante. "Si on a un petit coup de mou, on lève la tête et on se dit ‘Bon allez, tout le monde étudie’ … C’est vraiment pour se donner de la force de manière collective."

Non loin d’elle, une autre étudiante, équipée de marqueurs et de leur code couleur confirme. "J’ai mes copines qui sont juste devant donc quand on a besoin on s’entraide un peu, c’est plus chouette que tout seul." 

En se rassemblant pour travailler, les étudiants peuvent effectivement s’entraider et échanger. "Cet étudiant fait les mêmes études que moi à une année supérieure, donc si j’ai des questions, il peut m’aider là-dessus, c’est très intéressant", affirme un jeune homme.

 2 Une alimentation équilibrée 

Un autre fondamental à inclure pendant le blocus: manger sainement.

À l’université de Louvain-la-Neuve, ce matin-là ; pommes et poires sont au menu. "Il faut boire beaucoup d’eau, manger beaucoup de fruits, tout ce qui est protéines et nutriments sains comme des bonnes pâtes", conseille Camille, coprésident du kot à projet Supportkot. "Ca peut avoir un grand impact pour maintenir le cap pendant tout le blocus", reprend Camille. Les étudiants présents sont d’accord sur le fait qu’il est meilleur de manger des fruits "mais plus facile de manger des petites crasses".

3 La pratique sportive  

Le sport aussi est fortement recommandé pendant les deux semaines blocus: il faut s’oxygéner pour mettre toutes les chances de son côté. L’activité physique favorise une meilleure mémorisation.

À la une

Sélectionné pour vous