Accueil Actu Monde International

Les prisons de Colombie placées en état d'alerte

Les prisons en Colombie ont été placées lundi en état d'alerte, après plusieurs attaques contre des surveillants pénitentiaires qui ont fait au moins un mort, a annoncé lundi le ministre de la Justice.

"Nous venons d'approuver à l'unanimité l'état d'alerte", a déclaré à la presse Néstor Osuna, soulignant que la mesure a pour objectif de "protéger la vie et l'intégrité des gardiens de prison et éradiquer complètement l'extorsion et la corruption".

Samedi, un gardien a été abattu par deux hommes à moto devant la prison de Carthagène (nord), et des surveillants ont été agressés à Jamundi (sud-ouest), selon les autorités, sans plus de précisions. Les médias locaux évoquent une fusillade.

Par ailleurs, "des messages de menaces ont été découverts dans différentes prisons" du pays, a indiqué le ministère dans un communiqué séparé.

Un procureur spécial a été affecté aux enquêtes contre les attaques de surveillants, un autre est chargé de lutter contre l'extorsion et la corruption à l'intérieur des prisons.

Le système pénitentiaire colombien souffre de surpopulation carcérale, avec plus de 190.000 personnes privées de liberté.

Une grave crise carcérale a affecté en janvier les prisons en Équateur voisin, avec des évasions et des mutineries, après une vaste opération judiciaire pour démanteler "une structure criminelle" impliquant des procureurs, des responsables pénitentiaires et des policiers.

À la une

Sélectionné pour vous