Accueil Actu Régions Bruxelles

Débordements à Bruxelles après la victoire historique du Maroc: 119 personnes ont été interpellées

Des centaines de Marocains ont célébré la victoire de leur équipe nationale face à l'Espagne dans le centre-ville de Bruxelles mardi soir. Le boulevard Lemonnier a été envahi par les supporters des Lions de l'Atlas dès la fin de la séance de tirs au but. Les forces de l'ordre ont été déployées comme cela avait déjà été le cas jeudi dernier lors du match Maroc-Canada. Quelques incidents ont été observés et des "casseurs" ont été arrêtés.

Lors des émeutes qui ont émaillé les festivités suivant la victoire du Maroc face à l'Espagne mardi soir, la police bruxelloise a interpellé 119 personnes. Il s'agit de 114 arrestations administratives pour trouble à l'ordre public et cinq judiciaires, a rapporté mercredi la porte-parole de la police Ilse Van de Keere.

A la suite de la victoire aux tirs aux buts face à l'Espagne, les Marocains se sont qualifiés pour les quarts de finale du Mondial 2022. Dans le centre de Bruxelles, une grosse ambiance régnait après le coup de sifflet final. Quelques incidents ont été observés par une de nos équipes.

Vers 20h40, la situation était notamment "compliquée" dans le quartier Anneessens, qui était encerclé par la police. Une "centaine" de casseurs s'en sont notamment pris à un conteneur, auquel ils ont bouté le feu. "Ils jouaient au jeu du chat et de la souris" avec la police. Des échauffourées ont également été observées entre le boulevard Lemonnier et la porte d'Anderlecht. Les forces de l'ordre ont fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogène. Vers 21h, une partie des "casseurs" a été arrêtée (le bilan n'est pas encore connu).

Le passage d'un combi au milieu de la foule a par ailleurs généré un léger moment de tension. Certains ont frappé dans le véhicule et l'ont visé avec des feux d'artifice. Les forces d'intervention se sont alors déployées à proximité de la Bourse. Pour éviter tout dérapage, des supporters du Maroc se sont placés devant eux, formant une chaîne humaine pour dissuader les éventuels fauteurs de trouble. Quelques individus ont aussi tenté de s'emparer d'éléments du chantier de construction du métro et jeté des pierres vers la police, mais le calme est très rapidement revenu.

L'ambiance dans la capitale était globalement festive et énormément de fans marocains, des jeunes et des familles, étaient heureux de pouvoir fêter cette victoire historique. 

Les célébrations ont également dégénéré à Anvers où des projectiles ont notamment été lancés en direction du poste de police de Kiel et d'agents. Une vingtaine de personnes ont été arrêtées.


 
 
 
 


 
 
 
 
 

À la une

Sélectionné pour vous