Accueil Actu

Une infirmière reçoit une amende pour ne pas avoir vacciné sa fille contre la polio

Une infirmière stagiaire de 26 ans de Genk a écopé, mercredi, d'une amende de 208 euros, devant le tribunal correctionnel de Tongres, pour ne pas avoir vacciné sa fille contre la polio. Si la femme ne paie pas l'amende, elle écopera d'une peine de prison de huit jours.

En 2016, l'infirmière avait accouché d'une fille et avait choisi de ne pas la vacciner contre la polio. Selon elle, il y avait des substances dangereuses dans le vaccin. En conséquence, elle n'avait pas pu fournir la preuve de vaccination sur le carnet de l'enfant et avait écopé d'un règlement à l'amiable du parquet de 75 euros. Comme ce règlement n'avait pas été payé, la jeune femme s'est retrouvée devant le tribunal. Près de quatre ans après le premier refus de vacciner sa fille, la femme, qui effectue actuellement un stage d'infirmière et est de nouveau enceinte, reste convaincue que le vaccin contient des substances nocives. La polio est une inflammation de la moelle épinière causée par un virus présent dans les selles des personnes infectées. Une mauvaise hygiène ou des aliments ou de l'eau contaminés peuvent propager le virus. La poliomyélite est la seule maladie infectieuse contre laquelle il est obligatoire de se faire vacciner en Belgique.

COVID-19 en Belgique: où en est la situation ce mardi 2 décembre ?

À la une

Sélectionné pour vous