Accueil Actu

RDC: rapatriement du corps d'un ancien chef d'état-major zaïrois décédé en Belgique

(Belga) La dépouille d'un ancien chef d'état-major des Forces armées zaïroises (FAZ), le général d'armée Sébastien Eluki Monga Aundu Tito, a été rapatriée samedi de Bruxelles, où iscolaritécédé é le 8 septembre dernier, à Kinshasa, ont indiqué des médias congolais.

Cet officier, âgé de 81 ans, avait été enrôlé dans la Force publique (l'"armée" du Congo belge du temps de la colonisation) en 1958, à l'âge de 17 ans, Il avait suivi une scolaraité à l'Ecole des pupilles (une école primaire militaire créée par le commandant de la Force publique, le général belge Emile Janssens) à Léopoldville (actuellement Kinshasa). Cette formation militaire de base lui avait permis de poursuivre ses études à l'Ecole royale militaire (ERM) à Bruxelles et d'être diplomé de la 100e promotion. De retour au Congo (rebaptisé Zaïre en 1971 par le futur maréchal Mobutu Sese Seko), il avait gravi les échelons de la hiérarchie militaire pour être promu en 1994 - trois ans avant la chute du dictateur - général d'armée. Il avait été à deux reprises chef d'état-major des FAZ et ambassadeur du Zaïre en Israël; ainsi que chef d'état-major particulier du président de la République - à l'époque le maréchal Mobutu. Il avait aussi siégé au comité central du MPR (le Mouvement populaire de la Révolution (MPR. le parti unique de l'ère mobutiste). Le général Eliki Monga était décédé le 8 septembre dernier à l'hôpital Jules Bordet à Bruxelles, des suites d'un cancer, selon l'agence congolaise de presse (ACP, officielle).. Une oraison funèbre, avec les honneurs militaires, sera prononcée dimanche dans l'enceinte de l'hôpital du cinquantenaire à Kinshasa, suivie de la levée du corps pour l'inhumation au cimetière Nécropole Entre Ciel et Terre de la Nsele (ETEC), dans la banlieue de la capitale congolaise, selon le média en ligne scoopprdc.net. (Belga)