En ce moment
 
 

La Wallonie lance une campagne de promotion pour la viande de porc wallonne

La Wallonie lance une campagne de promotion pour la viande de porc wallonne

L’Apaq-W a lancé une campagne visant à mettre en lumière les filières de qualité, privilégiant le bien-être de l’animal pour une viande plus qualitative.

Alors que les dangers de la viande, et notamment de la charcuterie, sont pointés du doigt cette semaine par l’OMS, l’Apaq-W (Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité) souhaite promouvoir le porc fermier de la région.

Les producteurs qui exploitent cette filière sont rassemblés dans la coopérative Porc Qualité Ardenne, qui fixe les prix rémunérateurs et impose quelques règles pour un porc de très haute qualité.

"Vous avez une alimentation pour le porc qui est garantie 100% végétale et sans OGM, explique Jordan Godfriaux, administrateur de la filière à Benjamin Brone pour Bel RTL. L’objectif est de ne pas utiliser d’antibiotique. Quand un porc est malade, on le soigne, mais on rallonge le délai légal d’une quinzaine de jours pour être sûr qu’il y a ait zéro résidu dans la viande".


Espace et lumière naturelle

Les producteurs de la filière pensent également au bien-être du porc : "Vous avez un espace qui est plus important, presque le double de ce qu’on peut retrouver en conventionnel, de la lumière naturelle, et toute une série d’éléments moins importants, mais qui font que la qualité et le bien-être du porc est supérieur", explique encore Jordan Godfriaux.

Au final, le producteur, même s’il a un certain nombre de règles à suivre, s’y retrouve et se sent soutenu. C’est le cas d’André Ory, producteur à Granville, qui engraisse 300 cochons par an pour la coopérative Porc qualité Ardenne.

"C’est vraiment pour moi une question de survie, parce que l’industriel ne m’intéressait pas. Et vu le peu de cochons que je produis par an, PQA m’a donné cette possibilité", a-t-il confié sur Bel RTL.

Le ministre wallon de l’Agriculture, René Colin, le confirme : ce genre d’exploitation, c’est l’avenir de l’agriculture en Région wallonne. "Au niveau de l’aide aux coopératives, il y a des lignes budgétaires spécifiques qui ont été prévues, avec plusieurs millions d’euros qui sont dédicacés à ce type d’investissements", dit-il.

La production porcine régionale représente actuellement seulement 6% de la production belge. La campagne publicitaire de l’Apaq-W est proposée dans les écoles, et également sous forme de spot radio.


Vos commentaires