En ce moment
 

Les communes devront payer pour les déchets issus de la production de drogue: "C'est insupportable"

Les communes devront payer pour les déchets issus de la production de drogue:

Les communes devront à l'avenir payer pour évacuer les déchets abandonnés issus de la production de drogue. La justice ne veut plus s'acquitter de ces frais, rapporte lundi Het Belang van Limburg.

Ces dernières années, de plus en plus de produits chimiques abandonnés ont été découverts à la frontière belgo-néerlandaise, provenant de laboratoires de drogues. Jusqu'à présent, les coûts liés à leur évacuation et leur destruction ainsi qu'à un éventuel assainissement étaient pris en charge par la justice, mais selon le réseau d'expertise "drogue" du Collège des procureurs généraux, il ne s'agit pas de frais de justice. "Ceux-ci concernent des éléments importants pour une enquête. Ce que le nettoyage n'est pas", souligne le procureur général Christian De Valkeneer. La justice renvoie donc cette responsabilité aux communes.


"C'est proprement insupportable"

L'Union des Villes et Communes de Wallonie (UVCW) estime que cette mesure est, une fois de plus, un manque de respect pour les pouvoirs locaux. "Toute nouvelle charge financière sur le dos des communes est proprement insupportable", a réagi lundi le conseiller presse de l'UVCW, Michel L'Hoost. L'association des communes flamandes (VVSG) exprime elle aussi, par la voix de son président, Wim Dries, son insatisfaction face à ce transfert de facture.

Vos commentaires