En ce moment
 
 

"On est bouleversés": après le meurtre de Nathalie Maillet, le président du circuit de Spa-Francorchamps s'exprime

 
 

Nathalie Maillet, la directrice du circuit de Spa-Francorchamps a été retrouvée morte dans une habitation à Gouvy. Selon les premières informations, il semblerait qu'elle ait été tuée par un proche qui se soit donné la mort par la suite.

Melchior Wathelet, président du circuit de Spa-Francorchamps a réagi à ce drame dans le RTL INFO 13h: "On est bouleversés, évidemment. Toutes nos pensées d'abord à la famille de Nathalie, à ses proches. Pour ceux qui la connaissent, le circuit, ça fait partie intégrante de sa famille. C'est là qu'elle aime être, c'est là qu'elle aime passer du temps et c'est vrai qu'aujourd'hui, la vie pour les équipes, malgré la belle fête du WRC, c'est dur. C'est une journée difficile, une journée pénible et on a tous mal aujourd'hui de ce qui s'est passé. C'est vrai qu'un événement comme ça, sans Nathalie, c'est difficilement envisageable et malheureusement, c'est le cas aujourd'hui. Ça devait être une belle fête et pourtant, on a vraiment pris un coup sur la tête."

Elle avait de beaux projets, on doit les porter à bien

Très appréciée, Nathalie Maillet dirigeait le circuit de Spa-Francorchamps depuis 5 ans. "C'était quelqu'un qui avait véritablement la course automobile dans les veines. Son ADN, c'était la course automobile, les projets, de l'ambition pour le circuit. Et elle voulait que ce circuit, qui est le plus beau du monde, le soit encore plus. Et elle avait des projets. On s'est parlé avec l'équipe, on s'est parlé avec les amoureux du circuit et on doit continuer à la faire vivre ici. Elle est là, elle a incarné le circuit, elle s'est engagée pour le circuit. On doit continuer à le faire vivre comme elle l'aurait voulu. Elle avait de beaux projets, on doit les porter à bien. Il y aura toujours cette petite part de Nathalie au sein du circuit. C'est une dure journée, mais on lui doit bien ça", confie Melchior Wathelet.


 




 

Vos commentaires