En ce moment
 
 

Décès du cardinal Danneels: il avait été accusé d'avoir voulu cacher l'affaire Vangheluwe

Décès du cardinal Danneels: il avait été accusé d'avoir voulu cacher l'affaire Vangheluwe
©Belga

Il a été reproché au cardinal Danneels de ne pas avoir dénoncé l'évêque de Bruges, voire de l'avoir couvert, ce qu'il regrettera plus tard. Roger Vangheluwe démissionnera après avoir reconnu avoir abusé sexuellement de plusieurs mineurs.

Le premier scandale avait éclaté en avril 2010. Rik Devillé, ce prêtre pensionné, l’assure : il avait lancé l’alerte auprès du Cardinal Danneels, lui dénonçant le cas Vangheluwe des années avant qu’éclate l’affaire. Le Cardinal Godfried Danneels nie: "S’il n’a pas envie de parler de ces choses, il n’est pas obligé de le faire, mais il doit prendre ses responsabilités", estimait alors Rik Devillé.

En avril 2010, le cardinal Godfried Danneels se justifiait: "Je ne puis me rappeler une conversation qui remonte aux années 90, où des cas d’abus commis par M Vangheluwe furent évoqués. La main sur le cœur non", assurait-il.

Avril 2011: c'est l’interview confession. Roger Vangheluwe avoue avoir abusé de 2 de ses neveux, dont l’un durant 13 années. "Je n’ai pas du tout l’impression d’être un pédophile. C’était comme une petite relation", avait-il déclaré.

Le cardinal est alors accusé d'avoir voulu cacher l’affaire, sans demander de démission immédiate. "Je n’ai jamais entrepris quoi que ce soit pour étouffer l’affaire et la couvrir du manteau du silence", déclarait-il en 7 septembre 2010.

Des voix s’élèvent, très critiques, au sein même de l'Eglise. Deux prêtres flamands adressent une lettre ouverte au cardinal: "Vous n’avez jamais montré d’empathie à l’égard de la victime. Dans cette situation, vous avez accordé une plan grande priorité à l’image de l’Eglise", accusaient-ils.

S’en suivent 2 ans et demi d’une extrême discrétion dans les medias, jusqu’au départ du cardinal vers le Vatican pour l’élection du pape. L’affaire d’abus revient alors sur le tapis. "Ce que je pense des critiques? Je fais mon devoir comme cardinal et je peux dire la main sur le cœur que je ne me sens coupable de rien".

Sa participation à Rome pour le conclave sera elle aussi vivement critiquée.

Vos commentaires