En ce moment
 
 

Eric est atteint de la maladie qui a tué quatre membres de sa famille: il veut faire payer la société responsable

 
 

Les victimes de l’amiante en Belgique lancent une nouvelle action en justice contre Eternit, une société belge qui a produit pendant des années des ardoises qui contenaient de l’amiante.

Eric est frappé à son tour, lui qui a déjà perdu quatre membres de sa famille à cause de cette substance.

Son père, sa mère et deux de ses frères sont décédés d’un mésothéliome, la maladie la plus grave causée par l’amiante. Aujourd’hui, Eric annonce qu’il est lui aussi atteint de ce cancer de la plèvre, et il attente un procès à Eternit.

"Puisque Eternit connaissait les dangers de l’amiante depuis les années 60 et que malgré ces connaissances, ils ont continué la production jusqu’ à la fin des années 90. Nous allons prouver au parquet que ceci constitue une faute intentionnelle", déclare Eric à notre micro.

Avec cette action en justice, Eric espère créer une jurisprudence pour toutes les futures victimes. "Monsieur Jonckheere veut, de cette façon-là, ouvrir la voie à toutes les victimes d’Eternit pour obtenir une indemnité compète de la part du pollueur", explique pour son avocat.

Officiellement, on dénombre 350 victimes du mésothéliome par an en Belgique, mais l’association des victimes de l’amiante affirme que ce chiffre est loin de la réalité. 


 

Vos commentaires