En ce moment
 
 

Il est difficile de contrer les rodéos urbains de voitures, selon Paul Magnette

 
 

(Belga) Le phénomène des rodéos urbains en voiture est compliqué à contrer, a estimé le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette lundi soir, lors du conseil communal de la ville hennuyère, en réponse à une question qui lui a été posée sur le sujet.

Depuis quelques mois, le phénomène est observable à Charleroi sur certains zonings, qui sont devenus ponctuellement le théâtre de rassemblements nocturnes plus ou moins importants de voitures. Selon le conseiller qui interrogeait le bourgmestre carolo, ces rassemblements sont générateurs d'une série de nuisances : crissements de pneus, déchets et même dégradations aux abords des entreprises qui occupent ces zonings. Face à ces rodéos, la police est confrontée aux difficultés d'un événement qui n'a pas d'organisation concrète et qui est susceptible de se déplacer rapidement, a expliqué le bourgmestre carolo. Il a précisé qu'une opération de contrôle d'ampleur avait déjà été menée à Charleroi il y a quelques mois. Paul Magnette a par ailleurs indiqué que, pour la province de Hainaut, la problématique est désormais prise en charge par le directeur-coordinateur de la police fédérale, qui doit veiller à une approche intégrée de la lutte contre ces rassemblements. D'ici à quelques semaines, selon le bourgmestre, il pourrait revenir avec des mesures complémentaires à mettre en place par les zones de police. (Belga)


 

Vos commentaires