En ce moment
 
 

TUI a dû dépenser 100.000 euros à cause de 80 bagages bloqués à l'aéroport: comment est-ce possible ?

Personnel appelé en renfort pour trier les bagages, dédommagements conséquents pour les voyageurs: une sangle bloque un tapis de bagages un jour d'affluence, et c'est un coup au portefeuille pour le voyagiste...

Les compagnies aériennes Brussels Airlines et TUI Belgium n'ont pas l'intention d'introduire de demande de compensation pour les coûts occasionnés par le problème de traitement des bagages survenu à l'aéroport de Zaventem samedi dernier.

Pourtant, ces coûts sont importants. "Notre priorité était vraiment de pouvoir laisser partir nos passagers le plus vite possible, de limiter les retards et de pouvoir permettre aux passagers d'avoir leurs bagages à destination. Nous avons directement appelé du personnel au sol supplémentaire qui sont venus trier et charger les bagages à la main avec Avia Partner", nous a expliqué Sarah Saucin, porte-parole de TUI.

Samedi, 30 vols (entrant ou sortant) étaient opérés par le vacancier. Seulement 80 bagages sont restés bloqués à Bruxelles, mais ils représentent d'énormes frais…

"La compagnie aérienne TUI Fly a estimé le coût total à 100.000 euros. Dans ces 100.000 euros, il y a évidemment le personnel au sol que nous devons payer. Nous avons également estimé à 300 euros de frais (de dédommagement) par bagages qui sont restés à Brussels Airport, et les passagers peuvent également acheter sur place des produits de première nécessité à hauteur de 60 euros par jour."

Une sangle de valise qui paralyse tout

Samedi matin vers 6h00, à l'entame d'une journée de grosse affluence, la sangle d'une valise s'est détachée et a bloqué le système de bagages de l'aéroport en l'endommageant. Trois heures de réparation furent nécessaires, forçant de nombreux avions à décoller sans bagage, laissant des vacanciers sans vêtements de rechange à l'arrivée, notamment.

Sur les près de 8.000 bagages qui étaient restés bloqués à Brussels Airport, il en restait environ 500 mardi. Trois quarts de ces bagages restants seront envoyés dans les prochaines heures à leur propriétaire.

"Ce soir, il restera moins de 100 valises, pour des destinations plus difficiles qui sont moins fréquemment desservies. Elles seront expédiées dans les prochains jours", explique une porte-parole de Brussels Airport.

Pour l'heure, ni Brussels Airlines ni TUI Belgium ne comptent déposer de plainte contre le gestionnaire de l'aéroport. Les parties devraient toutefois se mettre autour de la table prochainement pour discuter du problème survenu.  

Vos commentaires