Un an de prison pour une mère qui sous-alimentait ses enfants

(Belga) Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mardi une mère de trois enfants à un an de prison ferme et à 5.000 euros de dommages par enfant pour les avoir maltraités et sous-alimentés. Introuvable depuis le début de l'affaire, elle était absente au procès.

En 2016, à la suite d'une rupture, la condamnée et ses trois enfants sont contraints de séjourner à la maison maternelle Fernand Philippe à Wanfercée-Baulet. Rapidement, les assistants sociaux en charge de la famille s'inquiètent pour les enfants. Leur mère est très mystérieuse sur ce qu'il se passe dans leur chambre et la porte est souvent fermée. En réalité, les enfants ne se nourrissent que de lait chocolaté et de friandises, leur mère ne préparant jamais de repas pour eux. En octobre de la même année, les autorités interviennent. Après un malaise en classe, l'institutrice d'un des enfants fait part aux services sociaux de ses doutes quant à la santé de la fratrie. Les enfants seront rapidement hospitalisés. Ils souffrent de carence en fer et les médecins diagnostiquent même chez l'un d'eux une anorexie mentale. (Belga)

Vos commentaires