En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: la liste de métiers "essentiels" devrait être modifiée vendredi soir

Coronavirus en Belgique: la liste de métiers
CORONAVIRUS

Parmi les changements qui vont être annoncés vendredi à l'issue du prochain Conseil national de sécurité, il y a la liste de secteurs d'activité "essentiels" au fonctionnement du pays en temps de crise sanitaire.

Vendredi soir, le Conseil national de sécurité se réunit à nouveau de manière élargie, et des annonces importantes devraient être annoncées. On parle d'un durcissement du confinement, d'une prolongation des mesures actuelles, et aussi… de changements dans la liste des "travailleurs essentiels", qui a déjà été modifiée avec l'ajout des coiffeurs, cette semaine.

Une liste qui a été établie dans l'urgence, forcément, et quelques secteurs font la grimace. C'est le cas des taxis bruxellois, par exemple, qui aimeraient être contraints de cesser leurs activité pour pouvoir bénéficier (les détails restent à établir pour tout le monde) de mesures de soutien financier.

Les syndicats doivent se manifester

La Première ministre, Sophie Wilmès, a demandé aux partenaires sociaux du Groupe des 10 de se mettre en contact avec le Centre national de crise afin d'affiner la liste des secteurs économiques essentiels en vue de la réunion du Conseil national de sécurité de vendredi, a-t-elle indiqué jeudi en séance plénière de la Chambre.

La cheffe du gouvernement a été interpellée par le chef de groupe PTB, Raoul Hedebouw. Selon les calculs du parti communiste, la définition des secteurs est tellement large qu'elle englobe de deux à trois millions de travailleurs et certaines entreprises en profitent alors qu'elles produisent du matériel comme des chaises en plastique ou de l'armement. Les règles de confinement, notamment de distance sociale ou de télétravail, font l'objet d'une plus grande souplesse car les entreprises de ces secteurs ne peuvent fermer.

"Ces obligations ne peuvent s'appliquer linéairement dans tous les secteurs, par exemple la distance sociale pour le personnel soignant. Mais ce n'est pas parce que ces règles ne sont pas totalement obligatoires qu'elles ne peuvent être appliquées", a souligné Mme Wilmès. "Si ce n'est pas suffisamment clair, nous allons clarifier vendredi", a-t-elle ajouté.   

> CORONAVIRUS BELGIQUE: consultez les dernières infos

> CORONAVIRUS SYMPTÔMES: voici les signes qui montrent que vous pourriez avoir le Covid-19

> CORONAVIRUS BELGIQUE: CARTES de répartition par province, âge et sexe

 

Vos commentaires