En ce moment
 

La Fédération MR de Mons-Borinage se distancie des propos de Georges-Louis Bouchez

(Belga) La Fédération MR de Mons-Borinage a réagi mercredi en fin d'après-midi aux propos tenus par Georges-Louis Bouchez à l'occasion du conseil communal de mardi à Mons, lors de la prestation de la nouvelle directrice générale adjointe. La Fédération évoque une attitude indigne des valeurs que porte le MR.

Un incident s'est produit mardi lors du conseil montois entre le bourgmestre Elio Di Rupo et Georges-Louis Bouchez, leader de l'opposition MR à Mons, au moment de la prestation de serment de la nouvelle directrice générale adjointe, Anne-Sophie Charle. A la suite de cet incident, la Fédération MR locale a tenu à prendre ses distances par rapport à l'attitude du leader libéral montois. "Mardi soir, nous avons assisté à un spectacle désolant lors du conseil communal de Mons. Cette attitude est indigne des valeurs que le MR porte", a indiqué la Fédération MR de Mons-Borinage dans un communiqué. La fédération MR de l'Arrondissement de Mons-Borinage, présidée par la députée-bourgmestre de Jurbise Jacqueline Galant, "souhaite se distancier de cette expression particulièrement odieuse et présente ses excuses à Anne-Sophie Charle. Ces attaques de personnes déshumanisent la politique." "Nous ne pouvons supporter que l'on attaque de la sorte une personne, et cela même si on est d'opinion politique différente. Anne-Sophie Charle a été humiliée publiquement qui plus est devant son jeune garçon qui l'accompagnait", indique la Fédération MR dans son communiqué. "Des opinions politiques différentes ne peuvent ouvrir le droit à une expression irrespectueuse. Si le code de la démocratie n'est pas respecté, un recours peut être introduit auprès de la ministre de tutelle", conclut la Fédération MR locale. (Belga)

Vos commentaires