En ce moment
 

Le centre d'hébergement de Haren fermé une nuit en raison d'une "atmosphère explosive"

(Belga) Le centre d'hébergement pour migrants de Haren a été temporairement fermé dans la nuit de samedi à dimanche en raison d'une "atmosphère explosive", rapporte Bruzz. Une information confirmée à l'agence Belga par Mehdi Kassou de la plate-forme citoyenne bruxelloise de soutien aux réfugiés. A cause de la canicule, les sans-abri, en plus des migrants, s'adressent à l'organisation pour trouver refuge.

"La situation est très difficile, car au Parc Maximilien, où l'on s'adresse aux migrants, de plus en plus de personnes viennent nous demander de l'aide. Il y a souvent des centaines de personnes", note M. Kassou. La vague de chaleur et les fermetures de centres d'accueil pour l'hiver ont rendu le travail difficile. La hausse des températures est aussi insoutenable pour les SDF que le froid en hiver. Depuis la réouverture du centre de Haren début juin, 1.600 personnes ont déjà frappé à la porte de la plate-forme, dont environ 600 migrants. "L'atmosphère était explosive samedi. Il y aussi beaucoup de personnes qui souffrent de problèmes mentaux ou liés à l'alcool ou aux drogues, ce qui a rendu la situation ingérable samedi", explique Mehdi Kassou. "Nous regrettons avoir dû prendre cette décision mais regrettons encore plus avoir le sentiment d'être les seuls à réaliser à quel point la demande d'accueil à Bruxelles (et plus largement en Belgique) est défaillante", a précisé le collectif citoyen sur sa page Facebook. Après une nuit de fermeture, le centre d'accueil a rouvert ses portes dimanche dans de meilleures conditions. L'établissement est géré par la plate-forme, en collaboration avec Médecins du monde, le Ciré et Médecins sans frontières. (Belga)

Vos commentaires