En ce moment
 
 

Les mandats de protection extrajudiciaire en hausse de plus de 20% au premier semestre

 
 

(Belga) La fédération du notariat (Fednot) a enregistré au premier semestre 41.405 mandats de protection extrajudiciaire, qui permettent de déterminer la manière dont un patrimoine devra être géré lorsque la personne concernée ne sera plus en mesure de le faire (en raison de l'âge ou de l'état de santé). Selon le baromètre publié mercredi, il s'agit d'une hausse de 21,3% par rapport aux six premiers mois de l'année dernière. Les déclarations de préférence sont également en augmentation, tandis que les testaments et les donations restent populaires.

De plus en plus de personnes prennent des dispositions et planifient leur succession à l'aide des outils juridiques qui leur permettent de transmettre leur patrimoine à la génération suivante selon des souhaits spécifiques, et même d'anticiper d'éventuels problèmes de santé, constate Fednot. La hausse du nombre de mandats de protection extrajudiciaire avait déjà été marquée au premier semestre 2021 (+27,7% par rapport à la même période en 2020) mais concerne surtout le nord du pays: sur les 41.405 mandats, 36.840 ont été conclus en Flandre. Les personnes de plus de 65 ans optent principalement pour cet outil et représentent environ 75% du total. Il est également possible de faire une déclaration de préférence pour désigner une ou plusieurs personnes de confiance dans le cas d'un placement sous protection judiciaire plus tard. Ces déclarations ont également progressé au premier semestre 2022, de 20,5% en un an pour atteindre 7.601 unités au total. Leur nombre est en progression constante depuis plusieurs années, Fednot n'en dénombrait que 2.650 lors des six premiers mois de l'année 2018. Au premier semestre, la fédération des notaires a par ailleurs enregistré 1.822 pactes successoraux (+105,9% par rapport à la même période en 2021), 35.092 testaments (+1,30%) et 21.791 donations (+1,4%), tant mobilières qu'immobilières. (Belga)


 

Vos commentaires