En ce moment
 
 

Nethys - "Les règles ont été respectées à la lettre", affirme Stéphane Moreau au conseil provincial

Nethys -

(Belga) "Toutes les règles ont été respectées à la lettre et même plus qu'à la lettre", a réaffirmé lundi soir Stéphane Moreau, l'administrateur délégué de Nethys, lors de la réunion extraordinaire du conseil provincial de Liège.

A l'ordre du jour de cette séance publique au cours de laquelle les débats ne peuvent toutefois être ni enregistrés, ni filmés en application du règlement d'ordre intérieur de l'assemblée provinciale: la situation d'Enodia (ex-Publifin) et de sa filiale Nethys, au coeur de l'actualité après des révélations médiatiques sur les cessions de plusieurs de ses activités concurrentielles, dont le télédistributeur Voo, Elicio et Win, sans qu'en soit informé le conseil d'administration de sa maison-mère et dans des conditions qui posent question. "On parle beaucoup de formalisme. Moi, je vais vous parler d'économie et d'emplois", a d'emblée attaqué Stéphane Moreau avant de rappeler l'historique de l'entreprise, lancée grâce à un capital libéré de 133 millions d'euros "qui aujourd'hui sont devenus 3 milliards". "Nethys, c'est aussi un milliard d'euros de dividendes versés et 900 emplois nouveaux créés. Alors, il me semble que l'intérêt des associés, c'est plus, plus, plus", a poursuivi M. Moreau en estimant par ailleurs à 100 millions d'euros l'impact des fuites liées aux opérations. Pour rappel, la province de Liège est l'actionnaire majoritaire (près de 53%) de l'intercommunale Enodia, dans laquelle on retrouve également 76 communes liégeoises. (Belga)

Vos commentaires