Polémique chez Ecolo-Groen: un candidat de Saint-Josse photographié en train de faire le signe d'un groupe turc d'extrême droite

Polémique chez Ecolo-Groen: un candidat de Saint-Josse photographié en train de faire le signe d'un groupe turc d'extrême droite

À Saint-Josse, en région bruxelloise, un candidat Ecolo-Groen a été photographié en train de faire le salut des "Loups-Gris", un parti nationaliste turc. Le candidat se défend, mais cette polémique illustre la difficulté, amplifiée par les réseaux sociaux, de trouver des candidats 100% irréprochables pour les listes des prochaines élections communales.

Une photo crée la polémique chez Ecolo-Groen. On y voit Kenan Aydogan faire le signe des Loups-Gris, un groupe ultranationaliste d’extrême droite. Ce signe est également partagé par les partisans du parti politique MHP, lui aussi de droite radicale. Le souci, c’est que l’homme est aussi candidat pour Ecolo-Groen à Saint-Josse pour les prochaines élections communales. "Je sais qu’il y a des photos privées qui circulent avec des signes divers. Moi, je ne connais pas la situation exacte de ce monsieur. S’il y avait la moindre accointance, et ça, je suis clair, entre cette personne et les Loups-Gris, il serait évidemment sanctionné. Jusqu’à nouvel ordre, ça ne semble pas être le cas", assurait Patrick Dupriez, co-président d’Ecolo, ce vendredi matin au micro d’Antonio Solimando sur Bel RTL.


"Le parti n’est pas remonté suffisamment en arrière"

Le parti avait pourtant scanné le passé du candidat et ses publications, mais visiblement pas assez. Ce cas représente un bon exemple de la difficulté qu’ont les partis politiques de s’assurer du profil de chaque candidat. "Le parti n’est pas remonté suffisamment en arrière, le candidat n’a sans doute pas prévenu non plus les autorités du parti. Et puis, quand bien même vous scannez, ça n’empêche pas éventuellement à un moment donné, soit une photo soit un propos de déraper et donc le parti est mis en difficulté, on l’a vu relativement récemment dans la commune de Ans", explique Pascal Delwit, politologue à l’ULB.


De la dérision?

De son côté, Kenan Aydogan affirme qu’il a fait ce signe par dérision, pour charrier des amis du parti MHP. Mais l’image est bel et bien là et c’est souvent difficile d’en maîtriser l’impact. "La photo est quand même relativement claire, il fait effectivement le signe de ralliement des Loups-Gris, du parti d’action nationaliste turc, donc une organisation proche de l’extrême droite, donc c’est, à priori, peu compatible avec une liste écologiste, mais ce sera bien sûr à Ecolo Saint-Josse et à la Fédération bruxelloise Ecolo de trancher", ajoute M. Delwit.

Le candidat doit être entendu par la section locale qui décidera s’il peut rester sur les listes électorales.

Vos commentaires