En ce moment
 
 

Pour les discussions au Fédéral, Di Rupo "reste disponible" pendant une phase transitoire

Pour les discussions au Fédéral, Di Rupo

(Belga) "Le tandem de base du PS pour les discussions au Fédéral, c'est Paul Magnette et Jean-Claude Marcourt. Mais je reste disponible pendant une phase transitoire dont le bureau discutera", a déclaré le nouveau ministre-président wallon, Elio Di Rupo, en marge de la présentation de l'accord de gouvernement aux parlementaires régionaux.

"Nous allons discuter en interne de comment nous organiser exactement", a précisé M. Di Rupo en répétant que dorénavant, "le tandem de base, pour les négociations, c'est bien Paul Magnette et Jean-Claude Marcourt." Dans la nuit de jeudi à vendredi, ce dernier a été désigné par son parti négociateur pour le Fédéral alors que les socialistes ne semblent plus exclure de discuter avec la N-VA. Nommé président du parlement wallon vendredi matin, Jean-Claude Marcourt s'est à nouveau exprimé sur le sujet au micro de la VRT. Un accord avec le parti de Bart De Wever? "On verra bien... C'est difficile... On ne peut pas écarter cette possibilité", a-t-il répondu à la télévision publique flamande qui l'interrogeait en marge de la prestation de serment des nouveaux ministres régionaux. Lundi, Elio Di Rupo, refusant toujours d'entendre parler de confédéralisme, n'avait pas exclu de négocier avec la N-VA, si c'est pour répondre aux exigences sociales du PS et que ce dernier ne se retrouve pas dans une "suédoise". Dans le courant de la semaine, il est apparu que les socialistes visaient l'Open Vld. En menaçant de faire exclure cette formation des six partis toujours assis autour des informateurs royaux, ils pousseraient les libéraux flamands à envisager plus sérieusement la possibilité d'un gouvernement sans la N-VA. (Belga)

Vos commentaires