En ce moment
 

Un mouvement progressiste mène une action à l'occasion de l'Equal Pay Day

(Belga) Jeudi sera la journée de l'Equal Pay Day en Belgique, soit le jour où les femmes auront gagné autant que ce que les hommes auront empoché sur toute l'année 2018. Une femme doit attendre jusqu'au 14 mars de l'année suivante pour atteindre le montant gagné par un homme dès le 31 décembre. A l'occasion de la 15e édition de cette journée, le mouvement progressiste flamand zij-kant mènera une action à Bruxelles, Gand et à Anvers.

Selon zij-kant, la différence salariale en Belgique atteint les 20% pour la 5e année consécutive. Une femme doit donc travailler deux mois et 14 jours de plus qu'un homme pour égaler son salaire annuel. Zij-kant souhaite aussi encourager les hommes à prendre leurs responsabilités: "Tant qu'ils s'estimeront indispensables à leur sacro-saint temps-plein, la lessive et les langes resteront, à la maison, l'affaire des femmes", avancent les responsables du mouvement. Selon les chiffres dont disposent zij-kant, les femmes gagnent moins car elles sont plus souvent cantonnées à des emplois à temps partiel. Ce qui ne résulte pas toujours d'un choix: seulement 8% des femmes travaillant à temps partiel affirment en effet ne pas vouloir d'un temps plein. La plupart du temps, il s'agit de pouvoir s'occuper des enfants ou d'autres personnes dépendantes (25%). Les hommes dans ce cas ne sont que 6%. Le mouvement zij-kant mènera une action ce jeudi dès 7h00 à la gare centrale de Bruxelles et à partir de 12h00 à la salle de fête communale sur le Meir à Anvers. Une action est aussi prévue dès 7h30 à la gare de Gand Dampoort et entre 12h00 et 14h00 au shopping Center Zuid de Gand. (Belga)

Vos commentaires