Une minute de silence de l'administration pour honorer la mémoire d'Alfred Gadenne

(Belga) Le collège communal de la Ville de Mouscron et le personnel administratif ont observé, mardi à 11h00, une minute de silence devant le centre administratif communal. Ils ont honoré la mémoire d'Alfred Gadenne, bourgmestre de Mouscron, assassiné voici un an dans le cimetière de Luingne.

"Nous sommes réunis pour le remercier de ce qu'il nous a offert, de qui il était pour nous. Nous sommes ici pour lui dire notre reconnaissance de notre administration et à travers elle de toute la ville", a déclaré la bourgmestre de Mouscron Brigitte Aubert. "C'était un homme sage et réfléchi. Il ne cédait jamais à l'emportement, ni à la précipitation. Il était un humaniste, ouvert à tous, tolérant et conciliant". Après avoir observé une minute de silence, le personnel de la Ville, ému par cette disparition encore très présente, a chaleureusement applaudi la mémoire du bourgmestre. Le collège communal s'est ensuite rendu au cimetière de Luingne pour s'incliner devant la tombe du défunt. Mardi vers 18h00, une marche blanche est prévue dans le village de Luingne où vivait le bourgmestre et son épouse, à quelques mètres du cimetière. A 20h00, une sirène retentira dans la cité des Hurlus pour honorer encore une fois la disparition d'Alfred Gadenne. Le 11 septembre 2017, Alfred Gadenne, 71 ans, bourgmestre de Mouscron (cdH), était tué en soirée dans le petit cimetière de Luingne, qu'il avait l'habitude d'ouvrir et de fermer chaque jour. Nathan Duponcheel, 18 ans au moment des faits, avait égorgé le maïeur pour venger la mort de son père, employé à la commune, qui s'était suicidé à la suite de son licenciement. Le décès tragique du bourgmestre, très populaire, avait déclenché une vague de tristesse et d'indignation dans la cité des Hurlus. Brigitte Aubert a succédé à Alfred Gadenne à la tête de la commune. Elle est la première femme à occuper le poste de bourgmestre à Mouscron. (Belga)

Vos commentaires