En ce moment
 
 

Fermeture des frontières, interdiction de voyager,... que vont décider les autorités?

 
CORONAVIRUS
 

Faut-il, comme le recommandent plusieurs experts et comme le souhaitent aussi certains ministres, interdire les voyages à l'étranger lors des vacances de carnaval?

Alors que les variants du virus sont tous les jours un peu plus présents sur notre territoire, alors que les chiffres de l'épidémie et les nombres des décès explosent chez certains de nos voisins, alors que la France impose un couvre-feu à partir de 18h dès demain, risque-t-on de voir les voyages vers l'étranger interdits? Ou de devoir fermer nos frontières ?

Yves van Laethem s'est exprimé sur la question lors du RTL INFO 19 heures: "Actuellement, devant les risques potentiels liés à ce fameux variant anglais entre autres - où il est établi que la transmission est clairement plus importante - on a envie que le moins de personnes possibles aillent à l'étranger ou n'en reviennent chez nous. Il y a un certain consensus pour que transitoirement on diminue au maximum - quelle que soit la manière de le faire - les contacts avec l'étranger." Le gouvernement fédéral attendait un rapport des experts pour ce vendredi soir encore. Il est question de la propagation du virus et de ses variants.

On va avoir un maximum de mesures pour décourager les voyages à l'étranger

L'ordre du jour du prochain comité de concertation (vendredi 22 janvier) n'est pas encore fixé. La question de la fermeture des frontières ou de l'interdiction des voyages non essentiels n'est pas encore sur la table. Ce n'est pas exclu mais rien n'est encore décidé. Yves van Laethem a évoqué ce comité de concertation de vendredi prochain, soit le 22 janvier: "Il ne faut pas s'attendre à des mesures au niveau du pays pour monsieur tout-le-monde. Par contre, la surveillance du testing, de l'isolement donc de la quarantaine pourrait être accentuée. On va avoir un maximum de mesures pour décourager les voyages à l'étranger." 

La Belgique durcit les règles aux entrées par bus ou train depuis les pays hors-UE

Par ailleurs, la Ministre de l'intérieur a déjà pris des mesures pour ceux qui entrent en Belgique en train ou en car. C'est pour harmoniser les règles pour les différents moyens de transports mais aussi par crainte des variants du virus.

Concrètement, en provenance d'un pays hors union européenne et hors espace Schengen, donc aussi le Royaume-Uni, pour les bus et les trains, comme pour les avions et les bateaux, il est obligatoire de remplir le formulaire passager (PLF) quelle que soit la durée du séjour.

Ceux qui ne résident pas en Belgique doivent pouvoir présenter un résultat négatif de test PCR. Ce sont les transporteurs qui doivent vérifier avant l'embarquement et au débarquement si tout le monde a rempli son formulaire et que les non-résidents ont bien un test PCR négatif. Ces règles sont valables jusqu'au 1er mars.

 




 

Vos commentaires