En ce moment
 
 

Déconfinement: ces zones de flou qui persistent dans les nombreuses mesures annoncées

Déconfinement: ces zones de flou qui persistent dans les nombreuses mesures annoncées
©Belga
 
CORONAVIRUS
 

Le Conseil National de Sécurité (CNS) a jeté les bases, vendredi, de la stratégie de déconfinement que suivra la Belgique. Fidèles à la tradition nationale des réunions interminables, les représentants des gouvernements fédéral et des entités fédérées se sont réunis durant presque huit heures pour s'accorder sur un schéma en plusieurs phases.

Beaucoup de mesures ont été annoncées hier. Mais il reste des zones de flou, détaillées par notre journaliste Antonio Solimando.

Première zone de flou: le plan de déconfinement ne vaut que si on parvient à réaliser 25.000 tests de dépistage du covid-19 par jour. Or actuellement, nos autorités ont promis une capacité de 10.000 tests quotidien, promesse que l'on arrive pas à tenir. Question qu'a éludée, hier soir, la Première ministre Sophie Wilmès lors de la conférence de presse.

Deuxième flou: 700.000 travailleurs vont reprendre le chemin du boulot, mais la garde de leur enfant reste problématique, parce que les écoles ne peuvent pas accueillir tous les enfants en âge scolaire, mesures de sécurité oblige.

Les grands-parents ne sont pas autorisés à assurer les gardes. Pour les plus petits enfants, les crèches sont censées accueillir tout le monde comme avant. Mais dans les faits, ici aussi, des mesures de distance sociale devraient être prises. Et pas facile à respecter avant des petits bouts de moins de trois ans.

Il reste des modalités à préciser, aussi, pour l'organisation du travail, dans certains secteurs. Les gouvernements veulent limiter l'afflux de clients dans un même magasin en même temps, mais ne sait pas encore avec quel mécanisme.

Pour ce qui est de l'horeca, une date est annoncée pour la reprise, le 8 juin. Mais les politiques n'ont pas encore résolu le problème de la distance sociale, dans ces endroits dont le principe même est la convivialité et le service à table.

Du flou aussi, pour la reprise des contacts avec la famille. Combien de personnes admises pour les repas avec les proches à domicile, à partir du 18 mai? Ce n'est pas encore précisé.

> CORONAVIRUS en Belgique: les dernières infos 

> CORONAVIRUS en Belgique: toutes les infos 

> CORONAVIRUS: la carte mondiale de la propagation


 

 




 

Vos commentaires