En ce moment
 
 

Julie profite de la réouverture des centres canins pour offrir une séance de natation à ses chiens: "Un moyen de les dépenser" (vidéo)

 
CORONAVIRUS

Les activités des centres canins commencent à reprendre avec, notamment, des séances de dressage qui sont indispensables au bien-être des animaux. Des mesures de sécurité sont à respecter par les maîtres et leur chien.

Dans un centre canin de Charleroi, Rabia et Bowie, deux chiens nus du Pérou, viennent pour leur séance de piscine. Habituellement, 7 à 8 rendez-vous s'enchainent ici. Ils sont maintenant limités à 4 maximum, le temps de désinfecter les cabines. Il n'est plus question non plus de venir en groupe. Seule Julie, la maîtresse, peut se trouver dans le bassin en même temps que ses chiens. "Ici, on est juste basé sur l'amusement, explique Fred Sartenaer, gérant du centre canin. En temps normal, il y a la possibilité de prendre un éducateur à l'eau avec soi. Maintenant, cette option est complètement arrêtée."

> CORONAVIRUS en Belgique : les dernières infos 

"Avec le confinement, c'est un peu compliqué de faire des activités avec son chien, de manière "safe", confie Julie. Du coup, la piscine privatisée, c'est un moyen de les dépenser."

Les cours d'éducation en séance individuelle

Les cours d'éducation ont également repris, en séance individuelle uniquement. L'éducateur comportementaliste reste à distance et le chien doit être tenu en laisse. "C'est assez particulier, confie Fred Sartenaer. Surtout que d'habitude, on aime bien avoir le contact avec le chien. Le contact client est aussi très important. Ça va quand même mettre un frein à beaucoup de choses et finalement, ne laisser la place qu'à un dialogue oral."

Un échange verbal qui permet tout de même d'identifier les faiblesses de Tamtam, une chienne qui a la fâcheuse tendance de manger tout ce qu'elle trouve. Ses maitres reçoivent des conseils bien précieux, qu'il faudra ensuite appliquer à la maison.

 

 

Vos commentaires