En ce moment
 
 

La durée de validité du CST réduite à partir du 1er mars: "Quid alors de tous les jeunes de 12 à 18 ans?"

La durée de validité du CST réduite à partir du 1er mars: "Quid alors de tous les jeunes de 12 à 18 ans?"
© Image Belga
 
 

Suite à la tenue d'un Comité de concertation et à l'annonce de nouvelles mesures ce vendredi, vous êtes nombreux à nous envoyer vos interrogations via le bouton orange Alertez-nous. Celles-ci se portent notamment sur le certificat de vaccination. Les autorités ont annoncé que sa validité allait être réduite à partir du 1er mars pour les personnes qui n'ont pas bénéficié de la dose booster. 

Concrètement, le Comité de concertation a décidé de faire passer la durée de validité du certificat de vaccination dans le Covid Safe Ticket de 270 jours à 150 jours (environ 5 mois) à compter du 1er mars. La validité de la dose de rappel n'est pas limitée dans le temps. Cela signifie que toute personne ayant été vaccinée avant le 1er octobre avec une dose (Janssen uniquement) ou deux doses (Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca/Oxford) doit avoir reçu une dose de rappel avant le 1er mars. Dans le cas contraire, son certificat de vaccination expirera. La validité du certificat de rétablissement sera également portée à 150 jours.

"Quid alors de tous les jeunes de 12 à 18 ans qui ne sont pas éligibles à la 3e dose et qui pour la plupart ont été vaccinés cet été?", nous demande-t-on via le bouton orange Alertez-nous. 

Les jeunes de 12 à 18 ans ne sont pas concernés pas ce changement. Cette validité réduite à 5 mois vaut uniquement pour les personnes à partir de 18 ans. Pour les personnes âgées de moins de 18 ans, le CST n'expirera pas après 150 jours. 


 

Vos commentaires