En ce moment
 
 

La princesse Esmeralda soutient les militants contre TotalEnergies: "Ils continuent à financer ces projets qui détruisent notre planète"

 
 

Des centaines de militants bloquent le site de TotalEnergies à Feluy depuis ce samedi matin. Une action a aussi été menée contre l'entreprise à Wandre. Les participants bénéficient du soutien d'une personnalité belge: la princesse Esmeralda. Engagée notamment pour la cause climatique, la demi-soeur du roi Albert II a déjà pris part à des actions de désobéissance civile dans le passé.

Sur le terrain pour défendre les causes qui lui sont chères, Esméralda de Belgique est une princesse activiste. Elle n’hésite pas à manifester dans la rue, quitte à se faire arrêter par la police. Engagée pour les droits des femmes et la protection de la planète, elle dénonce aussi l’inaction du groupe TotalEnergies face à la crise climatique.

"Depuis des années, ils sont au courant, comme tous les autres grands groupes, de l'impact absolument désastreux de leur industrie. Au lieu d'investir massivement dans la transition, ils continuent. Oui bien sûr, ils investissent dans le renouvelable, mais une part infime de leurs activités, et ils continuent à financer ces projets qui détruisent notre planète", nous confie-t-elle ce samedi.

On a besoin d'être tous concernés par les problèmes que subissent les gens

La demi-sœur du roi Albert réside à Londres, où elle travaille comme journaliste. Son rang de princesse ne l’empêche pas de sentir très concernée par les grands enjeux de notre société, et notamment par la crise du pouvoir d’achat. "Je suis une citoyenne comme les autres. Si bien sûr je ne suis pas comme malheureusement beaucoup des concitoyens dans une crise aigüe, bien sûr je suis privilégiée, mais je pense que c'est de mon devoir de montrer de la solidarité. On a besoin d'être tous concernés par les problèmes que subissent les gens", nous explique-t-elle.

Si la princesse de Belgique prend de plus en plus la parole, sur les réseaux sociaux, dans les médias  et sur le terrain, c’est parce qu’elle se dit de plus en plus inquiète de l’avenir des jeunes. et de la planète.


 

Vos commentaires