En ce moment
 
 

Le Musée Juif dévoile l'état de l'antisémitisme en Europe: "Les discours complotistes font des ravages"

Le nouveau baromètre européen sur l'antisémitisme a été présenté au Musée Juif de Bruxelles. La moitié des Belges ne considèrent pas que l'hostilité envers les juifs, soit un problème dans notre pays. Reportage de Mathieu Col et Michel Herincks.

Le Musée juif de Bruxelles, lieu de mémoire, de symboles et d’éducation a été choisi pour présenter les résultats d’une enquête menée dans les 28 pays de l’Union européenne. En Belgique, 50% des personnes interrogées considèrent que l’antisémitisme est un problème. 49% pensent l’inverse alors que les actes antisémites sont encore nombreux dans notre pays.

"L'année passée, on a relevé environ une centaine d’actes d’antisémitisme. C’est trop, c’est beaucoup trop, certes, mais ça n’atteint pas les proportions que certains veulent faire croire donc je dirais que je reste confiant et positif", estime Philippe Markiewicz, président du Consistoire Central Israélite de Belgique. "La Belgique n’est pas un état antisémite, loin de là !", lance-t-il.

L’enquête aborde aussi la question de l’antisémitisme sur internet ou sur les réseaux sociaux. 61% des Belges interrogés considèrent que c’est un problème. 32% pensent le contraire.


"L’antisémitisme n‘est pas que le passé sombre de l’Europe"

"Les discours complotistes font des ravages aujourd’hui. On essaye à notre échelle de lutter contre ces discours-là en les déconstruisant, en ciblant vraiment les groupes de jeunes pour leur expliquer d’où viennent les préjugés", raconte Pascale Falek, directrice du musée juif de Belgique

Pour lutter contre les discours complotistes : l’éducation, le témoignage de survivants de l’holocauste.

L’antisémitisme progresse en Europe pour 36% des sondés, mais il n’est pas un problème pour 43% des Européens.
"L’antisémitisme n‘est pas que le passé sombre de l’Europe, il est encore vivant. Il est ici. Cela affecte la société. Cela touche la communauté juive", souligne Vera Jourova, commissaire européenne à la justice et aux consommateurs

27.643 personnes ont été interrogées dans les 28 pays de l’union européenne. 1079 en Belgique.

Vos commentaires