En ce moment
 
 

Patrick, qui "ne croit pas" à la réouverture de l’Horeca le 1er mai, se réinvente pour proposer ses plats: "On voulait revoir les gens"

  • Coronavirus: un restaurant de Dinant sert des repas dans des tentes

  • Coronavirus: le SNI plaide pour la réouverture de l''horeca le 1er mai

 
 
CORONAVIRUS
 

En Wallonie, les règles sont parfois de plus en plus difficiles à respecter, notamment la fermeture de l'Horeca. Certains trouvent alors des moyens originaux pour continuer à accueillir les clients.

C'est le cas d'un restaurant de Dinant, où le gérant a décidé de se réinventer en permanence. On connaissait déjà les repas dans les camping-cars ou dans les chalets en bois.

Le restaurant dinantais propose lui des repas dans des tentes où 4 personnes sont autorisées par table.

Une idée originale qui permet aux clients de retrouver ce plaisir. Christine qui fêtait l’anniversaire de son mari ce dimanche s’est exprimée à notre micro. "C’est super. On avait grandement besoin de retrouver cette ambiance, même dans une petite bulle. C’est très agréable", confie-t-elle.

De son côté, Patrick, le responsable de ce restaurant, ne croit par ailleurs pas à une réouverture le 1er mai. "Cela fait déjà longtemps que je n’y crois pas. Mais là, on parle déjà du 15 mai. Ils reportent à chaque fois petit à petit. Ils pensent qu’on va se calmer comme ça. C’est dommage."

Sur son idée, de proposer des repas dans des tentes, il explique: "La motivation était déjà de pouvoir cuisiner et revoir des gens. Nous voulions avoir un espace convivial. On retrouve des personnes qu’on connait. Nous voulions leur faire plaisir. Ils ont les mêmes plats qu’au restaurant, sauf qu’ils doivent se servir eux-mêmes. On ne peut pas avoir de contacts avec eux. Cela se passe bien. Les gens trouvent ça sympa et rigolent."

Cette initiative est accessible les week-ends.

 




 

Vos commentaires