Que faire si vous faites partie des 61.000 Belges dont les données personnelles ont été "siphonnées" ? La réponse de Test-Achats

Dans un courrier envoyé à la Commission européenne, "Facebook nous a confirmé que les données personnelles de jusqu'à 2,7 millions d'Européens, ou de personnes résidant dans l'UE pour être plus précis, pourraient avoir été transmises à Cambridge Analytica de manière inappropriée", a indiqué un porte-parole de l'exécutif européen, Christian Wigand.

Cette évaluation concernant l'Europe est à rapporter au nombre total de 87 millions d'utilisateurs de Facebook potentiellement touchés dans le monde, révélé mercredi par le patron du réseau social Mark Zuckerberg en personne. D'après les estimations transmises par Facebook à l'agence Belga cette semaine, 61.000 comptes belges seraient concernés. 

Que faire ?

Impossible de savoir pour l'instant si vos données personnelles, en 2014, ont été "siphonnées" à votre insu, puis exploitées par cette entreprise qui a notamment travaillé pour la campagne présidentielle victorieuse de Donald Trump en 2016…

Dans le RTL info 13h, la porte-parole de Test-Achats explique que "Facebook va sans doute contacter" directement les personnes concernées. Elle conseille en attendant d'aller sur le site de Facebook, et dans les paramètres > Applications, de "supprimer les accès" de toutes celles que vous ne connaissez pas.

Si des utilisateurs sont finalement prévenus par Facebook, ils pourront déposer plainte au niveau de la Commission de la protection de la vie privée en Belgique, qui est compétente.

Vos commentaires