En ce moment
 

Vous partez en vacances à l’étranger? Voici ce qu'il ne faut pas oublier avant de prendre la route

Vous partez en vacances à l’étranger? Voici ce qu'il ne faut pas oublier avant de prendre la route
Image d'illustration

Si vous partez en vacances, voici ce qu'il ne faut pas oublier de faire avant de traverser certains pays. Un reportage de Bernard Lobet pour Bel RTL.

Si vous traversez la France, l’Allemagne, l'Espagne ou d’autres pays européens en voiture, les obligations et les interdictions sont différentes. Le port de la ceinture et l’interdiction de téléphoner au volant sont des règles qui valent pour toute l’Europe mais attention aux particularités. Pour le gsm, le kit main libre est obligatoire en France, les oreillettes sont strictement interdites. "Que vous soyez en voiture, à vélo ou en scooter, vous ne pouvez pas avoir des oreillettes. Et la sanction est relativement sévère car on parle d'une amende de 135 euros", détaille Benoit Godart, porte-parole de Vias.

Toujours dans l'Hexagone, à partir du 1er juillet, la vitesse maximale autorisée passera de 90 à 80 km/h sur 400.000 km de routes secondaires. Sachez également que le nombre d'années de conduite influence la vitesse autorisée en France.

La Suisse, elle, fait la chasse aux avertisseurs de radars. "Vous ne pouvez même pas le posséder. Donc il sera confisqué, plus une amende importante... ou vous faites demi-tour", ajoute le porte-parole.


Les vignettes anti-pollution

En plus des péages, dont les coûts ont fameusement augmenté au fil des années, certains pays imposent des vignettes anti-pollution. C'est le cas en France. Il y a plus d’un an, le ministère français de l’Ecologie a mis en place un certificat qualité de l’air: c’est la vignette Crit’Air. Elle est obligatoire pour tous ceux qui possèdent un véhicule, même étranger, et qui se déplacent dans les zones à circulation restreinte.

Plusieurs grandes villes ont déjà instauré de telles zones. C’est le cas de Lyon, Strasbourg, Grenoble, Paris, Lille, Toulouse, Annecy ou encore Chambéry. D’autres villes de France rejoindront le mouvement prochainement, comme Rouen en octobre.


"Vous devrez prendre les transports en commun"


Si vous traversez ces villes, pensez donc à commander une éco-vignette. Elle coûte 4,21 euros et est obligatoire en cas de pics de pollution. Vous pouvez la commander sur internet: certificat-air.gouv.fr. Mais attention, il faut entre 10 et 30 jours pour être livré. Si vous ne l'avez pas, vous risquez une amende de 68 euros.

"Si vous allez à Paris, il faut l'avoir. Si vous restez sur les autoroutes et que vous évitez les grandes villes, vous pouvez vous en passer. Mais si vous vous rendez dans une ville où il y a une zone où la vignette est obligatoire uniquement lorsqu'il y a des pics de pollution décidés par le préfet,  là vous n'avez que quelques jours pour réagir et c'est trop tard pour prendre la vignette... Pour Strasbourg, Grenoble, Bordeaux, Toulouse, il vaut mieux l'avoir parce que si vous avez un pic de pollution quand vous êtes en vacances et que vous n'avez pas la vignette, vous serez un peu coincé, vous devrez prendre les transports en commun", explique Olivier Duquesne sur les ondes de Bel RTL, avant de préciser: "La vignette est valable plusieurs années... tant qu'on ne change pas de voiture". Elle est donc valable tout au long de la durée de vie de votre véhicule.

Vos commentaires