En ce moment
 

Têtes contre têtes, les selfies favorisent la propagation des poux: comment s'en débarrasser?

Plusieurs acteurs de la santé notent que les selfies et les consultations de vidéos sur smartphone permettent aux poux de se propager plus rapidement. Surtout chez les ados.

Prendre un selfie est devenu un geste très répandu chez les jeunes. En revanche, peu d’entre eux savent qu’ils risquent de se transmettre leur poux en se collant ainsi devant leur téléphone.

Contrairement aux idées reçues, les poux ne sautent pas d’une tête à l’autre. Ils ont besoin d’un contact direct. Voilà pourquoi le selfie leur donne toutes leurs chances de se propager.

"Pour faire des selfies, le jeunes se rapprochent. Donc les têtes se touchent et les poux peuvent passer", souligne Brigitte Collet, infirmière scolaire PSE (Promotion de la Santé à l'Ecole), au micro de Simon Breem et d'Alain Hougardy.


Un mot d'ordre: coiffer 

Lorsque vous apprenez que votre enfant a des poux, le conseil principal reste de le coiffer avec un peigne adapté. Il ne faut également pas oublier qu’il faut du temps avant que les poux ne soient totalement éliminés.

"Une fois que l'on a fait un shampoing et coiffé, les poux sont partis. Mais il faut savoir qu'il y a les lentes, qui sont très difficiles à partir car elles collent. Elles vont ensuite devenir des petits poux. Si l'on ne coiffe pas régulièrement, ils vont devenir adultes et vont à leur tour pondre. Et là, on arrive pas à couper le cercle vicieux dans lequel on est installé. Il faut donc absolument coiffer", note l'infirmière. 

L’autre arme contre les poux, ce sont les shampoings. Plus précisément, les spécialistes recommandent l’utilisation de shampoings à l’action mécaniques qui étouffent les poux et empêchent le développement de résistances.

Vos commentaires