En ce moment
 
 

Un quatrième vaccin arrive aujourd'hui en Belgique: que sait-on sur ce produit à une dose Johnson & Johnson?

Un quatrième vaccin arrive aujourd'hui en Belgique: que sait-on sur ce produit à une dose Johnson & Johnson?
© Image Belga
 
CORONAVIRUS
 

Un quatrième vaccin arrive en Belgique ce lundi: celui de Johnson et Johnson. Notre pays recevra aujourd'hui 36.000 doses du produit. Mais, il faudra attendre quelques jours avant les premières injections pour des raisons administratives et logistiques.

Le vaccin passera par une série de tests comme par exemple : une simulation de son administration. Tout cela va prendre un ou deux jours. Donc dans les faits, il faudra attendre mercredi (au plus tôt) pour avoir les premiers vaccinés avec Johnson & Johnson.

Le point fort de ce nouveau vaccin est qu'une seule dose suffit. Puisque l'on reçoit 36.000 doses, cela fait logiquement, 36.000 personnes vaccinées.

Un adénovirus pour vecteur

Il est basé sur la même technique qu'AstraZeneca. Tous deux utilisent la même technologie recourant à un adénovirus pour vecteur. Autrement dit, on prend pour base un autre virus adapté pour combattre le Covid.

Lors de l'administration du vaccin Johnson & Johnson, de rares cas de thromboses ont également été observés aux Etats-Unis. "Le signal que l'on a pour l'instant de 3 ou 4 cas au Etats-Unis essentiellement pourrait être l'indice que c'est la plateforme même, cet adénovirus non réplicatif qui pose problème et qui induirait ce phénomène. L'EMA (L'Agence européenne des médicaments ndlr) est en train de voir si c'est un véritable signal qu'il faut mettre à égalité avec celui d'AstraZeneca ou si l'on a affaire à quelque chose d'autre, éventuellement et on l'espère moins fréquent", nous éclaire Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid 19.

L'agence européenne des médicaments, surveille la situation. L'agence américaine mène également l'enquête. À ce stade, elle n'a pas pu établir de lien de causalité entre ces thromboses et le vaccin en question.

Le 11 mars dernier, le vaccin Johnson&Johnson a été le quatrième vaccin contre le Covid à recevoir le feu vert de l'Agence européenne des médicaments (EMA). La date du 19 avril avait été évoquée pour la première livraison, mais elle a finalement été avancée d'une semaine.

À ce jour, en Belgique, plus d'un adulte sur 5 a reçu une première dose de vaccin. Moins de 7% se sont fait administrer les deux doses. 

Ce quatrième vaccin s'ajoutera à ceux produits par l'américain Pfizer et le labo allemand BioNTech (plus de 1,8 million de doses déjà livrées à la Belgique), du groupe britannico-suédois AstraZeneca (823.000) et de l'américain Moderna (334.800 doses).

Si les livraisons du vaccin Pfizer/BioNTech se poursuivent selon le rythme prévu - et la task force n'a pas de raison de douter de la montée en puissance prévue à la fin du mois de mai - ce seront près de 4,6 millions de doses qui auront été reçues par la Belgique à la fin juin.

Aucune prévision fiable n'a par contre été obtenue des trois autres fournisseurs pour le moyen terme. A court terme, AstraZeneca a prévu de livrer 81.600 doses le 12 avril, 103.000 le 19 et 294.000 le 26 de ce mois.

 




 

Vos commentaires