En ce moment
 
 

"Ce n'est pas ce que j'ai entendu": Denis Ducarme nuance les propos de Pierre-Yves Jeholet sur une possible coalition "Vivaldi", sans la N-VA (vidéo)

Sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche, Denis Ducarme, le ministre des Classes moyennes, des Indépendants et de l'Agriculture (MR) a nuancé les propos de Pierre-Yves Jeholet sur une possible coalition fédérale sans la N-VA.

La coalition "Vivaldi" a été régulièrement évoquée ces dernières semaines. Il s'agit d'une alliance à 7: le PS et le SP.A, Ecolo et Groen, le MR et l'Open VLD, et puis enfin le CD&V. En bref, une coalition sans la N-VA.

Sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche, Pierre-Yves Jeholet, ministre-président du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, commente cette coalition. "Il y a eu beaucoup d'exclusives, d'invectives et de propos blessants venant du nord du pays, notamment de Bart De Wever à l'égard des Wallons. Tout ça n'est pas facile à vivre du côté des francophones", indique-t-il. Avant d'ajouter: "Par rapport à toute une série de propos et d'exclusives, la N-VA s'est peut-être mise elle-même en difficulté".

Ducarme n'exclut rien, ni personne

"Ce n'est pas ce que j'ai entendu dans le chef de Pierre-Yves Jeholet", a répondu Denis Ducarme. "Il a indiqué qu'il fallait trouver une solution (...) A la différence du CD&V, du PS, etc., le MR est prêt à l'ensemble des formules qui, en excluant naturellement les extrêmes, donneraient la possibilité de mettre enfin un gouvernement de plein exercice en place dans ce pays".

"Ce n'est pas ce qu'a dit M. Jeholet", a rétorqué notre présentateur Christophe Deborsu. "Vous ne dites pas la même chose?".

"Je dis tout à fait la même chose. Il faut trouver une solution extrêmement rapidement. Le MR est à équidistance de chacun. Il n'y a pas d'exclusive du MR contre l'un ou sans l'autre. Il faut un gouvernement à ce pays".

Christophe Deborsu répète que M. Jeholet était quand même plus "Vivaldi" que M. Ducarme. "Mais bon, le MR peut connaître différentes tendances".

 

Vos commentaires