En ce moment
 
 

Après 10 ans de travail, le Louvre dévoile l'exceptionnelle rétrospective de Leonard de Vinci: "La Reine d'Angleterre est le plus grand prêteur" (vidéo)

C'est l'une des expositions les plus attendues de cette fin d'année à Paris, la plus grande rétrospective jamais organisée de Léonard de Vinci. 162 œuvres du génie de la Renaissance sont exposées au Musée du Louvre. Pour réguler l'affluence attendue, l'exposition n'est accessible que sur réservation. 260.000 billets ont déjà été réservés en quelques jours à peine.

Depuis le 24 octobre, 162 oeuvres de Léonard de Vinci sont exposées au Musée du Louvre. Il s’agit de la plus grande rétrospective jamais organisée pour le génie de la Renaissance, mort il y a 500 ans. Ses œuvres sont dispersées à travers le monde entier. Pour ceux qui les possèdent, c’est un trésor dont il est difficile de se séparer. "Heureusement, il y a eu beaucoup de gens très généreux, notamment la fondation Bill Gates et la Reine d'Angleterre", se réjouit Vincent Delieuvin, conservateur en chef du patrimoine, département des peintures. La Reine est le plus grand prêteur de l'exposition".

 
"L'Homme de Vitruve" n'avait jamais été montré: le dessin était considéré comme trop fragile

Seulement 20 peintures sont attribuées par les spécialistes à Léonard De Vinci. Certaines sont prêtées par le musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg. D’autres viennent directement d’Italie et du Vatican. Les visiteurs peuvent aussi observer le dessin le plus célèbre du monde : L’"Homme de Vitruve". Il n'a jamais été montré, car considéré comme trop fragile. Personne ne sait réellement où il est conservé à Venise. "J'attendais cette exposition avec impatience, dit un visiteur. En particulier cette œuvre, l'Homme de Vitruve qui a été très compliquée à déplacer".

10 années de travail et de demandes de prêts auront été nécessaires pour mettre sur pied cette exposition.

Les visiteurs sont aussi plongés dans l’univers du maître de la Renaissance via une expérience en réalité virtuelle. "On a l'impression d'être revenu au temps de Leonard de Vinci, d'être dans la tête de cet homme, dans l'univers dans la façon dont on vivait à cette époque et de rencontrer la Joconde à travers ce qu'elle a à nous raconter", dit un visiteur.

Le Louvre met en avant l’artiste Da Vinci et non l’inventeur de génie. L'exposition est, pour beaucoup, déjà considérée comme celle du siècle.

Vos commentaires