En ce moment
 

Décès d'Avicii: la police d'Oman a déjà terminé son enquête mais refuse de communiquer les causes de sa mort

Décès d'Avicii: la police d'Oman a déjà terminé son enquête mais refuse de communiquer les causes de sa mort

La police de la capitale d'Oman ne considère pas la mort de DJ Avicii comme une mort suspecte. C'est ce qu'un agent a révélé  à la chaine suédoise SVT. "Nous ne soupçonnons aucun crime", dit-il. Parce que l'enquête est déjà terminée, le corps de Tim 'Avicii' Bergling a été libéré afin qu'il puisse être rapatrié dans son pays d'origine, la Suède.

Le corps du célèbre DJ suédois Avicii, mort vendredi à Oman, a été autopsié deux fois et les enquêteurs ont écarté toute piste criminelle dans la cause du décès, a indiqué samedi à l'AFP une source au sein de la police omanaise. "Nous confirmons qu'il n'y a aucune piste criminelle retenue pour la mort" de la star mondiale de la musique électro, a déclaré cette source sous couvert d'anonymat.

La police de ce pays du Golfe a "toutes les informations sur la mort" du DJ de 28 ans, mais "refuse de les rendre publiques pour des raisons de confidentialité" à la demande de la famille, a poursuivi cette source.

Considéré comme l'un des meilleurs DJs au monde, Tim Bergling, de son vrai nom, a été retrouvé sans vie vendredi à Mascate, la capitale du sultanat d'Oman, où il se trouvait depuis quelques jours en vacances avec des amis. De Madonna à David Guetta, les messages d'artistes et d'anonymes ont afflué sur les réseaux sociaux pour saluer la mémoire du jeune Suédois et sa contribution à la musique électro. Avicii était notamment connu du grand public pour son tube "Wake Me Up" avec le chanteur américain Aloe Blacc en 2013. Le Suédois s'est hissé à deux reprises à la troisième place du classement des meilleurs DJs du monde, en 2012 et 2013, selon "DJ Magazine", la référence en la matière.


Vos commentaires