En ce moment
 
 

Huawei a sorti le premier smartphone doté d'un "vrai" cerveau: nous avons déjà essayé le Mate 10 Pro (PHOTOS)

Huawei a sorti le premier smartphone doté d'un
 
smartphone, huawei, intelligence artificielle, AI
 

Le géant chinois a présenté à la presse internationale son dernier flagship, un grand smartphone de 6 pouces équipé d'une puce supplémentaire, dite "neuronale". C'est la première fois que de l'intelligence artificielle est intégrée matériellement dans un smartphone. RTL info, qui était au lancement à Munich ce lundi mais également à Shenzhen il y a quelques semaines dans les coulisses des usines de Huawei, vous explique tout.

Malgré sa 2place au classement des fabricants vendant le plus de smartphones dans le monde, arrachée à Apple, Huawei n’a pas pris la grosse tête. Tout portait à croire que le géant chinois allait augmenter le prix de son grand flagship, le Mate 10 Pro, imitant ses deux plus grands concurrents, Samsung (le Note 8 coûte 1.000€) et Apple (l’iPhone X atteint les 1.150€). Mais ça n’est pas le cas.

Le Mate 10 Pro, présenté ce lundi à Munich, vous coutera 799€. Pour un flagship, c'est devenu raisonnable en 2017…

Certes, ça reste une somme très importante, mais à ce prix, vous avez un design très tendance (un écran dit borderless, , donc), un smartphone plus intelligent que la moyenne (la puce maison de Huawei, baptisée Kirin 970, contient un processeur supplémentaire dit neuronale, dédié à l’intelligence artificielle) et une fiche technique au top.

 mate003

Sublime écran

Le Mate 10 Pro se rapproche enfin de la qualité d'écran de son rival Samsung, avec un bel écran OLED au format 18:9, d'une diagonale de 6 pouces affichant 2.160 x 1.080 pixels (avec support de la norme HDR 10). Comptez sur 128 GB de stockage interne, 6 GB de RAM, double capteur photo à l'arrière de 20 + 10 MP (avec ouverture record de F 1.6 pour les deux), grosse batterie de 4.000 mAh, étanchéité certifiée IP67.

Comme toujours avec Huawei, il faut s'attendre à une excellente accroche 4G / 4,5G. En gros, sur une même antenne, il est probable que votre internet mobile soit plus rapide que celui de votre voisin. Lors de la conférence de presse, ils ont parlé de "la 4G la plus rapide du monde". Carrément. 

Au niveau du logiciel, EMUI (la surcouche maison de Huawei) passe de la version 5 à la version 8, pour coïncider avec celle d'Android. La dernière version du système d'exploitation de Google anime en effet le Mate 10 Pro, l'un des premiers smartphones à en être équipé.

N'oublions pas non plus le mode PC, qui permet, en reliant simplement un écran et le Mate 10 Pro avec un câble USB Type-C ou HDMI, d'afficher un mode 'bureau' sur un moniteur. Le smartphone peut servir de souris et de clavier, mais vous pouvez connecter un clavier et une souris Bluetooth. 

 AI

De l'intelligence artificielle DANS un smartphone: qu'est-ce que ça veut dire ?

Lors de notre voyage à Shenzhen en septembre dernier, au cœur de la Silicon Valley chinoise là où Huawei a son quartier général et une grande partie de ses infrastructures, le Mate 10 nous avait été présenté à l'avance, insistant lourdement sur l’intelligence artificielle, la fameuse AI (Artificial Intelligence) très à la mode ces dernières années.

Elle amènerait "les plus grands changements au niveau du smartphone pour les 10 prochaines années", d'après les responsables.

Ça signifie quoi, l’intelligence artificielle dans un smartphone ? En réalité, elle existe depuis longtemps (songez au Siri de l’iPhone 4S il y a environ 6 ans), mais elle a toujours été décentralisée, c’est-à-dire qu’il faut une connexion au réseau car le cerveau qui calcule tout ça, ce sont les serveurs d’Apple. Google aussi à sa manière fait beaucoup d'intelligence artificielle, mais à nouveau, tout se fait dans le cloud.

L’avantage du NPU (Neuronal Processor Unit) présent dans la puce Kirin 970, c’est qu’il fait une bonne partie du travail de l’AI au niveau local. C’est plus rapide, forcément, et plus sûr pour votre vie privée, car une sélection est faite entre ce qui doit être envoyé aux serveurs pour analyse, et ce qui peut être fait par la puce du smartphone. Et les contenus sensibles comme les données personnelles ne sont jamais envoyées, un bon argument mis en avant par Huawei.

 mate013

Quels sont les réels avantages ?

Avec un tel battage marketing sur l'AI, on s'attendait à des fonctionnalités exceptionnelles. Genre, un assistant personnel hyper compétent.

Il faut se contenter de fonctionnalités intéressantes, mais pas transcendantes, du moins pour l'instant. La plus mise en avant est la capacité d'analyse de l'image: c'est 25 fois plus rapide quand c'est le NPU qui le fait au lieu du traditionnel couple CPU (processeur central) / GPU (processeur graphique). Tout en consommant 50 fois moins d'énergie. Pratique.

Tout ça pour quoi ? Pour analyser la scène que vous cadrez avec votre appareil photo, en déduire qu'il s'agit d'un portait, d'une fleur ou d'un chien, et adapter les réglages en fonction. C'est assez efficace techniquement, mais pas indispensable.

Heureusement, d'après les tests que nous avons pu effectuer en Chine en avant-première, la détection automatique des faibles conditions lumineuses, associée aux deux optiques Leica avec une ouverture de F1.6 (un record pour une double lentille) qui laissent entrer plus de lumière, permet de réussir des photos même dans la pénombre. Un vrai plus !

Les autres avantages sont, par exemple, une meilleure allocation des ressources. Dans un an, le Mate 10 Pro sera toujours aussi performant, car l'AI va analyser votre manière de l'utiliser, pour lancer plus rapidement telle application à tel moment. C'était déjà le cas sur le Mate 9 et le P10, mais le Mate 10 Pro va aller plus loin encore. Exemple: si vous chargez votre smartphone tous les jours à 23h, le smartphone va retenir qu'il doit tenir le coup jusqu'à cette heure-là, et modifier sa consommation en fonction. Malin.

Il y aura également une version spéciale du traducteur de Microsoft intégrée, beaucoup plus performante que la moyenne car à nouveau, une bonne partie du travail sera effectué par la puce neuronale, et non envoyée sur les serveurs. Notez que Huawei a 'ouvert' son écosystème d'intelligence artificielle. Cela veut dire que n'importe quel développeur peut utiliser cette puissance disponible pour booster le potentiel 'intelligent' de ses applications.

Au final, ce qu'il faut retenir de ce long chapitre sur l'intelligence artificielle, c'est qu'avec ce genre de puce (Huawei devrait être imité par les autres fabricants), l'AI sera plus performante, plus rapide, et plus intégrée dans toutes les applications qui décideront d'en tirer parti. Pour le moment, les effets ne sont pas transcendants, mais le potentiel nous semble prometteur.

 mate010

Conclusion

Sans aucun doute, Huawei envoie un missile en direction de Samsung avec le lancement de son Mate 10 Pro, un flagshp dans tous les sens du terme vendu 'seulement' 799€. Le Galaxy Note 8 du Coréen, sorti il y a deux mois, est en effet vendu 200€ plus cher et il a beau être un très bon appareil, il ne prend pas beaucoup de risques, tout en tournant sous Android 7 avec une grosse surcouche logicielle maison (Samsung tente d'imposer son navigateur, son agenda, sa galerie photo, ses notes, son cloud, etc).

Avec sa puce dite neuronale, Huawei, lui, lance ce qui devrait être une tendance: l'intelligence artificielle intégrée au smartphone. Même si pour l'instant les effets ne sont pas extraordinaires (réglages automatiques des photos, gestion de l'allocation des ressources, quelques applications dédiées), le potentiel est bien là.

De plus, le Mate 10 Pro est un smartphone au design très moderne, sans bordure, et avec une fiche technique haut-de-gamme (on regrette juste la disparition du port microSD, qui peut être gênante pour la version de base embarquant 64 GB).

On apprécie tout particulièrement l'apparition de la certification IP67, permettant de plonger le Mate 10 Pro dans 1 mètre d'eau durant 30 minutes (et surtout le laver ou de l'utiliser n'importe où, n'importe quand). L'utilisation de la dernière version d'Android (8.0 ou Oreo), avec une surcouche maison (EMUI 8) devenue plus discrète, est également un bel argument.

En Belgique, le Mate 10 Lite sera également commercialisé à 349€. Moins performant de manière générale, il perd surtout la puce Kirin 970 intégrant l'intelligence artificielle. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 




 

Vos commentaires