En ce moment
 
 

Les tests de Mathieu: le Bose 700 reprend-il la place de roi du casque sans-fil à annulation active de bruit ? (photos)

Les tests de Mathieu: le Bose 700 reprend-il la place de roi du casque sans-fil à annulation active de bruit ? (photos)
Les tests de Mathieu

Le spécialiste américain de l'audio a revu entièrement le look et le nom de sa gamme de casque à réduction active de bruit. Mais sera-ce suffisant pour détrôner le WH-1000XM3 de Sony, référence de 2018 dans le domaine ? La réponse dans cet article…

La guerre continue entre Bose et Sony pour dominer un marché en pleine expansion, celui des casques/écouteurs/oreillettes à réduction active de bruit. Avec un produit phare: le casque Bluetooth.

L'Américain, longtemps seul leader grâce à ses QC 35 (une référence, voire une icône du côté des voyageurs grâce à son efficacité redoutable dans les transports), a été rattrapé en partie par Sony en 2018. Le WH-1000XM3 du géant japonais a été acclamé par la majorité de mes confrères, et a rencontré un succès commercial. Je l'avais trouvé très performant (voir mon test en hélicoptère), mais à l'oreille humaine (sans passage par un labo, donc), la différence avec le modèle phare de Bose était légère.

Quoi qu'il en soit, Bose, entreprise américaine spécialiste de l'audio haut-de-gamme, a été piqué au vif. Et a pris son temps pour réagir. Mais il voulait une rupture: changement de look et changement de nom (exit la gamme QC pour QuietComfort) pour son nouveau flagship, qui s'appelle finalement 700, ou "Bose Noise Cancelling Headphones 700", mais c'est un peu long...

bose700010

Un tout nouveau look

Un petit mot sur le design, très original et entièrement repensé. Bose a opté pour un arceau en aluminium sur lequel les deux coques peuvent coulisser pour s'ajuster à la taille de votre tête. Non seulement c'est une belle démonstration d'ingénierie, mais en plus, c'est très agréable à l'œil. La finition est excellente, comme souvent, et même si les oreilles sont en plastique (pour limiter au maximum le poids et augmenter le confort), l'impression de tenir un objet premium est omniprésente.

Ce design a un défaut: il ne permet pas de plier le casque pour le ranger dans son étui de protection. Etui qui a donc une taille assez encombrante, de quoi remplir la moitié d'un petit sac à dos à prendre dans la cabine d'un avion.

Bose suit Sony et laisse tomber les commandes par boutons physiques, que j'ai toujours favorisés: ils se trouvent tout de suite, il n'y a jamais d'erreur ou d'approximation. A part trois boutons (ON/OFF, intensité de l'annulation de bruit ambiant, appel à l'assistant vocal), il faut donc commander le casque via une demi oreille, à droite. En balayant de haut en bas ou de droite à gauche (et vice-versa), on contrôle le volume où la liste des chansons d'une playlist. Tapoter permet de mettre en pause ou de décrocher.

Heureusement, l'ergonomie est parfaite et le casque semble avoir une certaine amplitude pour comprendre vos gestes, même si ceux-ci ne sont pas très précis. Globalement, donc, ces commandes tactiles sont utilisables facilement. Mais à choisir entre un design un peu plus léché et le maintien d'une facilité de contrôle, mon choix est vite fait: remettez des boutons !

bose700013

La réduction active de bruit: on est dans le haut du panier

Bose a été longtemps la référence grand public pour la réductive de bruit, je l'ai dit. Il est donc temps de parler de cet aspect, essentiel pour un casque à 399€. Bien évidemment, elle est au top, et comme la concurrence, elle parvient à étouffer de manière presque parfaite les basses fréquences, donc tous les sons graves: bruit de tout type de véhicule, brouhaha dans la rue.

Dès qu'on passe sur les aigus, comme la concurrence et comme le WH-1000XM3 de Sony, il a plus de mal. Quelqu'un qui parle à côté de vous: vous allez l'entendre. Certes un peu moins fort, mais assez pour comprendre ce qu'il vous dit.

Pourquoi cette différence ? Car le processus qui analyse le son ambiant avec les micros intégrés n'a pas le temps, pour faire simple, de décrypter les hautes fréquences, plus riches, plus "lourdes", et d'envoyer une courbe de fréquence inverse dans les écouteurs. Cela demanderait trop de ressources, trop de temps, pour que ce soit efficace (car il faut que l'annulation soit immédiate et pas décalée, même d'un millième de seconde, sinon elle ne servirait à rien).

Bref, le Bose 700 est très bon et procure la meilleure réduction active de bruit accessible au grand public, mais il est difficile de dire qu'il est plus performant dans ce domaine que son concurrent direct, le WH-1000XM3 de Sony, voire même que son prédécesseur, le fameux Bose QC35.

 
 

Et le son ?

Dès la première utilisation, j'ai été agréablement surpris par le son spectaculaire proposé par le Bose 700. On retrouve ce goût des ingénieurs américains pour les graves, qui plaisent à un large public, mais un effort a été fait sur les aigus également, plus riches, plus précis.

A nouveau, la comparaison est délicate car c'est une question de gout. Le WH-1000XM3 de Sony est plus sage, plus fidèle. Le Bose 700 est plus sauvage, plus spectaculaire.

Quoi qu'il en soit, c'est le top du top, difficile de faire mieux à moins de passer à des casques professionnels vendus des milliers d'euros.

Un petit plus

Le Bose 700 m'a frappé sur un point inattendu: la réduction de bruit ambiant dans le cadre d'un appel téléphonique.

En effet, si vous décrochez ou appelez quelqu'un dans la rue, le Bose 700 va analyser les bruits ambiants et les annuler (logique), tout en mettant en évidence votre voix. Résultat: votre interlocuteur n'entendra que celle-ci, étonnamment bien filtrée, malgré un bruit environnant important, annulé par le casque.

Du très beau travail (c'est bien mieux que ce que fait le concurrent Sony) et qui peut s'avérer pratique en ville, pour ceux qui marchent en heure de pointe, qui doivent téléphoner dans le bus, etc. Car à la fois celui qui porte le casque et celui à l'autre bout de la conversation, bénéficieront d'un dialogue totalement audible.

Conclusion: Bose 700, le nouveau roi ?

Le Bose 700 (399€ tout de même) reprend-il sa place de roi du casque Bluetooth à réduction active de bruit ? Est-il meilleur que le Sony WH-1000XM3 qui avait détrôné l'illustre QC35 en 2018 ?

Comme toujours quand on compare deux produits de grande qualité, il est difficile de trancher. Concernant la réduction active du bruit ambiant, je me suis promené avec les deux casques et je n'ai pas remarqué de différences: ils sont très efficaces tous les deux. En laboratoire, des confrères ont trouvé que le Sony était légèrement plus efficace sur l'annulation du bruit des voix…

Concernant la qualité du son, le Bose est plus spectaculaire, plus jouïssif, mais il en fait parfois un peu trop. Le Sony est plus sage, plus juste aussi. Question de gout.

Concernant le confort, les appareils se valent, avec environ 250 grammes chacun. Mais le Sony (voir photo ci-dessus) est légèrement plus épais, que ce soit au niveau de l'arceau ou des oreilles.

Concernant l'application dédiée sur smartphone, nécessaire pour configurer en détails le casque et ses options, celle de Bose est plus épurée. Etrangement, c'est la même (Bose Music) que pour les enceintes réseau de la marque, mais elle est plus simple, plus conviviale que l'appli 'Headphones' de Sony. Cette dernière est un peu alambiquée, les menus sont complexes. Au final, cependant, elles font la même chose.

Concernant les assistants vocaux: Sony permet de faire appel à Alexa (Amazon) ou Google Assistant. Mais le Bose 700 semble oublier que Google Assistant existe chez nous, et ne permet que d'utiliser Alexa. Des options assez peu utilisées dans nos pays, de toutes façons, où ces assistants ont débarqué il y a peu de temps et n'ont pas encore su prouver leur intérêt. 

Finalement, ce n'est que dans le cadre d'une conversation téléphonique en milieu bruyant que le Bose est vraiment meilleur que le Sony. Vous entendrez très bien votre interlocuteur (logique), mais lui aussi bénéficiera de l'annulation de bruit ambiant car votre voix sera filtrée et ressortira du brouhaha. Donc si c'est important pour vous, privilégiez le Bose.

Si le prix est plus important, privilégiez le Sony, car le WH-1000XM3, sorti il y a presque un an, se trouve partout à 299€ (contre 379€ à son lancement). Le Bose 700, tout neuf, coûte 399€.


 
 
 
 
 
 
 

Vos commentaires