En ce moment
 
 

Microsoft arrête de sécuriser votre Windows 7 dès DEMAIN: 145€ pour éviter d'attirer les pirates

Microsoft arrête de sécuriser votre Windows 7 dès DEMAIN: 145€ pour éviter d'attirer les pirates

Ce 14 janvier 2020, Microsoft mettra un terme au support de Windows 7. Cela signifie que l’assistance technique et les mises à jour logicielles de Windows Update, qui permettent de protéger votre ordinateur, ne seront plus disponibles. Au moindre problème technique ou surtout de sécurité, votre ordinateur sera totalement vulnérable et dans l'incapacité d'être réparé.

Le Centre pour la Cybersécurité Belgique et Test Achats recommandent donc aux utilisateurs de Microsoft Windows 7 mais également aux utilisateurs de Windows 8, Vista, 2000 et XP de prendre rapidement des mesures.

145€ et un ordinateur assez performant pour installer Windows 10

La solution est simple: il faut changer de système d'exploitation. Le plus simple est alors de faire une mise à jour de Windows vers la dernière version, mais ce n'est ni gratuit, ni possible sur les plus vieux ordinateurs. "Il est possible de racheter une version de Windows 10 qui est disponible à partir de 145€ sur le site de Microsoft. L'utilisateur a la possibilité via cet outil de vérifier qu'il dispose de la configuration minimale requise: un ordinateur avec au minimum 4 gigas de mémoire vive, ce qu'on appelle la RAM, et de disposer de 20 gigas d'espace libre sur son disque dur pour effectuer cette mise à jour", explique Renaud Dubois, expert en informatique et cybercriminalité, sur Radio Contact ce lundi.

Autre option, gratuite mais plus compliquée pour les moins doués en informatique: passer à Linux, un système d'exploitation téléchargeable sur internet.

Plus aucun correctif pour empêcher les pirates de pénétrer dans votre ordinateur

Le risque concret si vous ne faites rien? "Si des pirates dénichent une nouvelle faille" dans votre trop vieille version de Windows, "Microsoft ne fournira plus de correctif de cette faille. Cela va rendre Windows 7 de plus en plus vulnérable aux virus, ransomwares et pirates qui pourraient rentrer dans votre ordinateur pour voler des données et éventuellement prendre le contrôle de votre caméra et vous observer à votre insu", détaille Renaud Dubois.

Vos commentaires