En ce moment
 
 

Test Plume HomePass Wi-Fi: si vous cherchez un réseau sans fil vraiment intelligent, c'est par ici !

Les tests de Mathieu: voici le WI-FI le plus intelligent que vous pourriez installer chez vous
 
Les tests de Mathieu
 

Tous ceux qui souhaitent surveiller, protéger et contrôler tout l'internet qui circule dans leur foyer, tout en le sécurisant, sont forcément un peu déçus avec les propositions actuelles sur le marché. S'il est facile de trouver des appareils qui améliorent le signal du Wi-Fi, c'est nettement plus compliqué d'en trouver qui le rendent (vraiment) intelligent. Mais ce n'est pas impossible: la solution HomePass du fabricant californien Plume est très aboutie, même si elle a un prix (ou plutôt un abonnement).

Je vous parle régulièrement des nombreuses solutions qui existent pour améliorer la qualité de votre réseau sans fil local, communément appelé "Wi-Fi". Il y a les produits assez efficaces mais plus techniques à configurer et paramétrer de chez Devolo, la proposition équilibrée de Google (Nest Wi-Fi), où les produits orientés performance de Netgear (Orbi Wi-Fi 6).

Le marché est visiblement florissant car de nouveaux acteurs, dont j'ignorais même l'existence, commencent à communiquer activement en Belgique. C'est le cas de Plume, une petite entreprise californienne qui est présente dans des millions de foyers dans le monde car elle travaille avec des fournisseurs d'accès (comme Voo en Belgique) pour distribuer ses produits. Initalement, elle proposait aussi des solutions logicielles pour permettre aux fournisseurs de proposer d'autres services via le Wi-Fi local.

Mais l'entreprise évolue et veut désormais s'adresser directement au consommateur final. J'ai essayé la solution HomePass de Plume durant 1 mois et voici mon avis.


 

Des Superpods qui sont très beaux…

Le HomePass de Plume, c'est un concept davantage qu'un kit pour booster le Wi-Fi. D'ailleurs, Plume n'évoque pas beaucoup les aspects techniques, préférant parler de l'expérience… Sachez tout de même que les Superpods (le nom de ces objets au design très réussi) se contentent des normes de connexion 802.11b/g/n/ac et non du Wi-Fi 6 (ax), qu'on retrouve cependant dans de plus en plus de smartphones et d'ordinateurs.

Heureusement, ça ne change pratiquement rien par rapport aux performances réseau, car les Superpods utilisent une partie des leurs antennes et bandes de fréquences pour communiquer entre eux, et l'autre partie pour connecter tous vos appareils à internet de la meilleure manière possible. Ils sont équipés de toute l'électronique pour faire transiter au mieux les données, mais également pour les analyser et les contrôler (voir chapitre suivant), à savoir un processeur quad-core et de la mémoire vive. A l'usage, j'ai constaté de très bonnes performances de la cave au grenier (avec 3 Superpods), et une grande stabilité du réseau, malgré mes nombreux appareils connectés.

Chaque Superpods est équipé de 2 ports Ethernet rapides pour relier une tour PC, une télévision, une imprimante ou tout ce qui gère mieux le câble que le sans fil (généralement, des appareils plus anciens avec de vieilles normes Wi-Fi) :

L'installation est enfantine car l'application HomePass est intuitive et très efficace: vous redémarrez votre routeur, vous branchez un câble à l'un des Superpods, vous l'insérez dans une prise de courant. Le reste se passe via l'appli, y compris l'installation transparente des autres Superpods. Un modèle de simplicité :

Le premier Superpods coûte 99€ (et ça comprend la première année d'abonnement, qui coûte ensuite 99€ par an) ; les satellites supplémentaires (au moins un si vous avez une petite maison ou un grand appartement) coûtent eux aussi 99€.

… mais surtout très intelligents

Bien au-delà de ces considérations techniques, ce qui différencie HomePass de la concurrence, c'est son intelligence logicielle. Je n'avais jamais essayé un concept aussi poussé. Il l'est nettement plus que le Nest Wi-Fi de Google, que je trouvais pourtant déjà assez malin. Tout passe par l'application, qui s'avère tout aussi douée pour la gestion du réseau que pour son installation : 

Mais surtout, cette intelligence de la solution HomePass est accessible, simple à comprendre, à configurer, à utiliser. Tout d'abord, c'est comme si toute votre activité internet à la maison passait par un filtre de sécurité capable de détecter les sites malveillants, les sites pour adultes, les tentatives de phishing, etc. Et ça concerne également les objets connectés: une petite caméra de surveillance chinoise que vous avez payé 19€ essaie de se connecter à un drôle de serveur ? Elle sera mise en quarantaine. Selon un responsable de Plume, "en moyenne, nos appareils ont bloqué 330 menaces par foyer le mois dernier". Même si ce n'est pas de la sécurité, HomePass détecte également les serveurs publicitaires les plus connus et supprime ces bannières ou fenêtres indésirables qui nuisent à votre lecture. Mais si vous activez cette option, de nombreux sites (dont RTL info) fonctionneront de manière erratique (il est par exemple impossible de lire une vidéo sur notre site) :

Ensuite, il y a la calibration du réseau sans fil. Dès le départ, l'application vous prévient que votre Wi-Fi va évoluer dans les prochaines minutes, jours, semaines… en fonction de l'utilisation et des objets connectés. Je ne l'ai pas essayé assez longtemps pour constater des changements, et de toute façon tout fonctionnait assez bien dès le départ. Mais théoriquement, davantage de "transmission de signal" devrait être consacrée aux pièces où vous regardez la TV en streaming :

Vient la gestion précise des utilisateurs et des objets. L'application permet d'attribuer chaque objet connecté (smartphone, ordinateur, tablette) à un utilisateur (un membre de la famille, typiquement). Ça permet aux parents de savoir combien de temps les enfants ont passé en ligne, et pour quel genre d'activités (réseau sociaux, divertissement, productivité). Le type de contenu accessible à un utilisateur ou un appareil est également ajustable: pour enfant, pour adolescent ou pour adulte (sans filtre, donc). Il est aussi possible de configurer aisément des périodes offline pour telle ou telle personne, pour tel ou tel objet. Voire de donner un accès temporaire et paramétrable à des invités.

Plus spectaculaire: l'application peut transformer chaque appareil connecté de votre maison et qui est en veille (une enceinte, une ampoule, une sonnette, etc) en détecteur de mouvement. Comment ? Les Superpods (qui servent aussi de "détecteurs") analysent les perturbations inhabituelles de connexion entre eux et ces appareils, et parviennent à en déduire si elles sont dues aux mouvements d'un être humain. Ces alertes peuvent être notifiées sur votre téléphone si vous le souhaitez. 

Conclusions

C'est un bon 8/10 pour le concept HomePass de Plume, très poussé, très performant. Il aurait pu atteindre le 9 s'il n'y avait pas la question épineuse du prix. Effectivement, au-delà de l'achat des Superpods (99€/pièce, un prix raisonnable), il faut payer un abonnement pour profiter de toutes les options d'intelligence dont on vient de parler. La première année est incluse, mais après ça vous coûtera 99€ par an… Si vous ne renouvelez pas l'abonnement, le HomePass de Plume reste un bon distributeur de Wi-Fi dans la maison, mais il perd quasiment toute son intelligence:

Le prix de l'abonnement est-il justifié ? Difficile à dire. Pour un couple ou une personne célibataire, je dirais que ça ne vaut pas la peine. Mais pour toutes les familles avec jeunes adolescents ou enfants à qui on confie sans surveillance des smartphones, tablettes ou ordinateurs, je dirais que les 99€ en valent le coup. Sécurité poussée, gestion précise de l'accès (on peut couper internet pour tel ou tel appareil/personne), interdiction ciblée de contenus adultes : ces outils peuvent s'avérer très utiles aux parents !

Donc si vous cherchez un Wi-Fi performant et intelligent, vous ne trouverez pas mieux que la solution HomePass de Plume. A condition d'accepter de payer 99€ par an…

Autre petit bémol, mais c'est un détail: les Superpods sont bien jolis, mais ils vous priveront d'une prise de courant ou prendront beaucoup de place sur un bloc multiprise.


 

 




 

Vos commentaires