En ce moment
 
 

Coronavirus - BILAN MONDIAL: un million de nouveaux cas aux USA, l'Allemagne annonce 4 à 5 mois de restrictions

Coronavirus - BILAN MONDIAL: un million de nouveaux cas aux USA, l'Allemagne annonce 4 à 5 mois de restrictions
(c) AFP
 

A découvrir

CORONAVIRUS
 

Les habitants de Chicago, la troisième ville des Etats-Unis, sont appelés à rester chez eux à partir de lundi pour essayer d'enrayer une épidémie de Covid-19 qui progresse de façon galopante aux Etats-Unis et dans de nombreux autres pays, dont le Royaume-Uni où le Premier ministre Boris Johnson s'est mis en quarantaine après un contact avec une personne contaminée.

Les Etats-Unis ont enregistré un million de nouvelles infections au Covid-19 en moins d'une semaine et ont franchi la barre des 11 millions de cas dimanche, selon l'université Johns Hopkins. Un total de 246.108 décès ont été recensés dans le pays, de loin le plus endeuillé au monde par l'épidémie. La lutte contre le virus est encore compliquée par le refus du président Donald Trump de reconnaître sa défaite à l'élection présidentielle du 3 novembre, ce qui entrave la transition vers une présidence de Joe Biden, bloquant notamment l'allocation de fonds fédéraux.

COVID 19 Belgique : où en est l’épidémie ce lundi 16 novembre ?

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson s'est mis à l'isolement après avoir été en contact avec une personne infectée par le nouveau coronavirus, a annoncé dimanche Downing Street. M. Johnson, sévèrement atteint par le Covid-19 il y a plusieurs mois, se sent "bien" et n'a "aucun symptôme", a précisé la même source. Avec près de 52.000 morts, le Royaume-Uni est le pays le plus durement touché en Europe par la pandémie.

Dimanche, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a enregistré un record absolu de nouveaux cas quotidiens de Covid-19 sur la planète: 660.905 pour la journée de samedi.

En Allemagne, le ministre de l'Economie Peter Altmaier a estimé dimanche que les restrictions pourraient se prolonger "pendant au moins les quatre ou cinq prochains mois", douchant les espoirs d'une fin rapide des mesures mises en place il y a deux semaines (fermeture pendant un mois au moins de toute une série d'établissements, dans la gastronomie, les loisirs, le sport et la culture). Deux clips vidéo du gouvernement allemand incitant à paresser tout l'hiver sur son canapé et devenir le "héros" du combat contre le Covid-19 suscitent l'emballement des internautes en Allemagne et au-delà, pour leur humour inattendu.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

L'Autriche débutera mardi un second confinement, avec fermeture des écoles et des magasins non essentiels et appel à rester chez soi, jusqu'au 6 décembre au moins. Le chancelier Sebastian Kurz a également annoncé dimanche une campagne de dépistage du Covid-19 à grande échelle, qui s'annonce un "défi logistique", dans l'espoir de "pouvoir fêter (Noël) un minimum, avec au moins" quelques proches. 

ECONOMIE: la Chine poursuit sa remontée

La consommation en Chine a connu une nouvelle accélération en octobre, avec des ventes de détail au plus haut depuis l'épidémie. Une accélération à mettre notamment au crédit des congés de la Fête nationale (1er-8 octobre), qui ont offert aux Chinois une occasion de partir en vacances et de dépenser leur argent dans les hôtels, restaurants et sites touristiques.

VACCIN

Dans un registre plus positif, le directeur général de la société allemande BioNTech, qui a développé avec Pfizer un vaccin "efficace à 90%" contre le nouveau coronavirus, a estimé dimanche que "nous pourrions avoir un hiver normal l'année prochaine", à condition "que nous ayons un taux de vaccination important avant l'automne/hiver" 2021-2022. "Si tout continue à bien se passer, nous commencerons à délivrer le vaccin à la fin de cette année", a assuré le Pr Ugur Sahin sur la BBC.

Le français Sanofi, qui prévoit de mettre sur le marché son propre vaccin en juin 2021, a précisé dimanche que celui-ci pourrait être conservé au réfrigérateur, et non à -70°C comme celui de Pfizer/BioNTech, ce qui devrait être "un avantage pour certains pays".

Pfizer est "un peu en avance", a concédé le président de Sanofi France Olivier Bogillot, mais "un seul laboratoire ne pourra pas fournir l'ensemble des doses pour toute la planète. Il faudra qu'on ait plusieurs vainqueurs au terme de cette course".

COVID 19 Belgique : où en est l’épidémie ce lundi 16 novembre ?


 

 




 

Vos commentaires