En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: le nombre de nouveaux cas a diminué de moitié en une semaine

  • Le profil des hospitalisés de cette 2ème vague

  • Yves van Laethem s''est adressé directement à Saint Nicolas

 
 
CORONAVIRUS
 

Le nombre de nouveaux de coronavirus en Belgique a diminué de moitié en une semaine. Les hospitalisations suivent le mouvement et baissent aussi mais pas de manière aussi marquée car il y a toujours un délai entre évolution des nouvelles infections et hospitalisations.

Le nombre de nouvelles contaminations Covid-19 confirmées continue de baisser, selon le bilan provisoire de l'Institut de santé publique Sciensano publié lundi. En moyenne, du 6 au 12 novembre, il y a eu 5.057 contaminations quotidiennes soit une baisse de 47% par rapport aux 7 jours précédents. "Si le décès augmentent encore, on voit petit à petit se dessiner un pic. L'évolution des donc favorable pour les différents facteurs que nous suivons", a indiqué le porte-parole interfédéral Covid-19 Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du Centre de crise. Il ajoute : "Pour l'instant, les chiffres les plus élevés concernent les 40-50 ans. L'âge moyen continue d'augmenter et est de 47 ans. Chez les personnes âgée, la diminution est plus lente mais se poursuit également". 

La diminution du nombre de cas est "plus prononcée actuellement dans les provinces du Hainaut et de Liège avec - 55 %. Mais on voit que les résultats du même niveau sont présents par exemple dans le namurois, les deux Brabants et Bruxelles", note l'infectiologue.

001

002

003

TAUX REPRODUCTEUR (Rt)

La donnée actualisée du taux reproducteur n'est pas encore connue. Entre le 5 et 11 novembre, il s'élevait à 0,841. 

Le Rt est le nombre de personnes qu'une personne peut contaminer. Il est calculé sur base des hospitalisations. Une épidémie devrait se poursuivre si Rt a une valeur > 1 et diminuer si Rt est < 1.

TESTS

Le nombre de tests moyen ces 7 derniers jours est de 29.300 tests/jour.

Le taux de positivité (proportion de personnes positives au test) est en moyenne de 20,2% entre le 6 novembre et le 12 novembre.

Depuis le 21 octobre, seuls les personnes présentant des symptômes étaient testées. Ceci change. désormais, les asymptomatiques pourront à nouveau être testés (voir reportage plus bas). Ce changement pourrait influencer le taux de positivité qui devrait diminuer.

Positivite001

HOSPITALISATIONS

Nouvelles admissions à l'hôpital : 463 par jour en moyenne (entre le 9 novembre et le 16 novembre) soit une baisse de 22%

Nombre total de personnes hospitalisées : 6.518 (-6%)"soit à peu près 1.000 de moins que lors de pic en hospitalisations que nous avons connu le 3 novembre", remarque Yves Van Laethem. Parmi ces personnes hospitalisées, 1.439 patients sont traités aux soins intensifs (-2%), 894 sous assistance respiratoire et 88 sous oxygénation par membrane extracorporelle. Pour rappel, on évalue à 2.000 lits la capacité totale des soins intensifs en Belgique.

Sorties d'hôpital : le 15 novembre, on en a compté 203.

La journée du 15 novembre a été marquée par un diminution importante du nombres d'admissions dans les centres hospitaliers. "Il faut souligné que c'est un dimanche donc ce n'est pas un jour tout à fait comme les autres, remarque Yves Van Laethem. Nous n'avons eu que 294 nouvelles admissions. Il y avait à peu près un mois que ce chiffre n'avait plus été en dessous de 300".

De plus, la courbe des hospitalisations met plus de temps à fléchir que celle des nouvelles contaminations. "C'est normal, il ne faut pas s'en inquiéter. Elle diminue de moitié environ tous les 20 jours", précise le porte-parole interfédéral.

Au niveau des soins intensifs, "on atteint d'une certaine manière un plateau puisque depuis une douzaine de jours, nous sommes entre 1.400 et 1.500 patients. C'est une diminution lente. On peut voir sur la courbe que lors de la première vague on avait eu aussi ce temps un peu plus prolongé avant que la diminution ne s'amorce et on espère bien sûr atteindre bientôt cette partie-là de la courbe". Si rien ne change, le pic d'occupation en soins intensifs se trouve derrière nous. Il a eu lieu le lundi 9 novembre lors duquel 1.474 patients étaient hospitalisés dans les unités de soins intensifs.

Hospi001

Hospi002

DÉCÈS

Du 6 au 12 novembre, 197 personnes sont décédées en moyenne chaque jour.

Actuellement, une légère diminution semble s'amorcer sur le courbe des décès. "Le vendredi 6 novembre était le pic des décès de la deuxi-me vague", explique le porte-parole interfédéral. Ce jour-là, 215 personnes sont décédées. 

Deces001


 

 




 

Vos commentaires