"The Ocean Cleanup" lancé: un énorme extracteur de plastiques acheminé vers le "7e continent", le vortex de déchets du Pacifique

Un énorme "extracteur" de plastiques du projet "The Ocean Cleanup" (nettoyer les océans) se dirige ce samedi vers l'Océan Pacifique où des millions de kilos de déchets se sont agglomérés, pour former ce que l'on qualifie de "septième continent", composé uniquement de plastiques. Ce vortex de déchets est nocif pour la faune et la flore.

Le système, inventé par le Néerlandais Boyan Slat, utilise les forces océaniques naturelles pour attraper et concentrer le plastique.

Le jeune homme de 24 ans a développé son système de nettoyage, intitulé System 001, pour un devoir à l'école secondaire. Cet appareil passif utilise les forces de l'océan grâce à un bras long de 600 mètres et qui forme un "C", flottant sur la mer.


Une "soupe plastique" qui mesure environ trois fois la taille de la France

System 001 se trouve près d'un chantier naval dans les environs de San Francisco. Un remorqueur doit partir ce samedi vers 20h30 heure belge pour amener le bras dans le vortex de déchets du Pacifique nord, une énorme "soupe plastique" qui se situe entre la Californie et Hawaï. Le lancement sera diffusé en direct.

La décharge flottante mesure environ trois fois la taille de la France. Elle est composée de quelque 1.800 milliards de déchets, qui pèsent ensemble environ 80 millions de kilos. Quatre autres grands tas de déchets semblables existent ailleurs dans les océans. Ensemble, ils forment encore 80 millions de kilos de gravats et de plastiques.

Vos commentaires