En ce moment
 

Les arbres de la forêt de Soignes souffrent de la sécheresse: certains mettront plusieurs années à s'en remettre

La chaleur et la sécheresse ont aussi des conséquences sur nos forêts. En forêt de Soignes, les hêtres manquent d'eau. Ils mettront carrément plusieurs années à s'en remettre. Et on risque de devoir en replanter.

Aux portes de Bruxelles, la forêt de Soignes est essentiellement composée de hêtres, une variété particulièrement sensible au manque d'eau. Des symptômes affectent d'ailleurs de nombreux sujets. "On observe une souffrance du houppier, c'est-à-dire le sommet de la couronne du hêtre. Cette souffrance se manifeste par la disparition des feuilles, et puis des branches supérieures", a expliqué Jacques Sténuit, président des "amis de la forêt de Soignes".

Puisant l'eau à plusieurs mètres de profondeur, certains arbres consomment jusqu'à 350 litres d'eau par jour. Des besoins énormes qui ne sont plus rencontrés. De façon naturelle, l'arbre cherche donc à moins transpirer en faisant tomber ses feuilles ou en produisant de plus petites.

Les hêtres représentent 65% des arbres de la forêt de Soignes. Les arbres centenaires sont les plus touchés, mais les chênes et les résineux trinquent également. Plusieurs années seront nécessaires à ces arbres pour se remettre de ce choc climatique. Certains, plantés récemment, devront probablement être remplacés.

Vos commentaires