En ce moment
 

MR, Ecolo et DéFI pour élargir la vaccination contre les infections papillomavirus

(Belga) Trois partis, le MR, Ecolo et DéFI, demandent au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles d'élargir la vaccination contre les infections à papillomavirus humain au-delà de la prévention du cancer du col de l'utérus et de généraliser la vaccination aux filles et garçons, de 9 à 14 ans inclus, rapportent les titres Sudpresse mardi.

Le texte vient d'être déposé au Parlement de la Communauté française par le député Jacques Brotchi (MR), cosigné par Matthieu Daele (Ecolo ) et Joëlle Maison (DéFI). Pour que le système d'immunité collective induit par la vaccination soit efficace, il faut qu'environ 75% des femmes soient vaccinées. "En Flandre, 83,5% des jeunes filles étaient vaccinées en 2013; en Fédération Wallonie-Bruxelles, seulement 29% l'étaient la même année. En 2017, le taux était de 36,1% en fin de 2e secondaire", expliquent les auteurs de la proposition. "Cette différence est certainement due au fait que la Flandre propose systématiquement la vaccination lors des bilans de santé". "Il apparaît aussi utile de généraliser la vaccination aux filles et garçons (30% des cancers HPV seraient induits chez les hommes) de 9 à 14 ans inclus, de prévoir une vaccination de rattrapage pour les jeunes femmes et hommes de 15 à 26 ans, de travailler sur la vaccination des personnes immuno-déprimées", détaille encore la proposition. La ministre Alda Greoli (cdH), en charge de la santé à la Fédération Wallonie-Bruxelles, est dans l'attente d'une étude du Centre fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) "qui nous permettra de prendre attitude quant à ce dossier du vaccin contre le papillomavirus. Des discussions sont actuellement en cours avec le fédéral et les entités fédérées", précise son porte-parole. (Belga)

Vos commentaires