En ce moment
 
 

Brexit : Boris Johnson "à peine" plus optimiste après le G7

Brexit : Boris Johnson
Le premier Ministre britannique Boris Johnson le 26 août 2019 à Biarritz NEIL HALL

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré lundi qu'il était à l'issue du sommet du G7 "à peine" plus optimiste sur la possibilité de trouver un accord sur la prochaine sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

"Je suis à peine plus optimiste", a dit M. Johnson après avoir rencontré différents dirigeants à Biarritz. "Ca va être difficile... Il y un désaccord profond" entre Londres et l'UE, a-t-il reconnu, les deux parties bloquant sur la question de la future frontière irlandaise entre le Royaume-Uni et le marché unique européen.

Chacun de son côté déclare que c'est à l'autre de faire un geste sur cet insoluble problème.

"Tout pronostic que je fais sur un accord (...) dépend exclusivement de la volonté de nos amis et partenaires (dans l'UE) de s'engager sur ce point crucial, de laisser tomber le +backstop+ (le dispositif actuellement sur la table pour l'Irlande, ndlr), et l'accord de retrait actuel", a déclaré M. Johnson à la presse.

Le dispositif prévu dans le traité du Brexit pour la frontière irlandaise, entre la partie de l'île qui fait partie du Royaume-Uni et la République d'Irlande qui est membre de l'UE, constitue l'un des principaux points de désaccord entre Londres et Bruxelles.

Il prévoit que, faute de meilleure solution à l'issue d'une période transitoire, et pour éviter le retour d'une frontière entre la province britannique d'Irlande du Nord et la République d'Irlande, le Royaume-Uni tout entier reste dans un "territoire douanier unique" avec l'UE.

Mais les Européens ne veulent pas renégocier un accord et l'intégrité de l'Irlande et du marché unique sont pour eux non négociables.

"La balle est dans le camp britannique. Nous ne connaissons pas leurs nouvelles idées (pour régler la question irlandaise, ndlr), s'ils en ont" a commenté dimanche une source diplomatique européenne.

Vos commentaires